Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Haphazart Magazine est sorti !

par Pagman 12 Mai 2009, 10:02 Vite - de l'art !





... Cher tous et toutes, oui, même toi là bas dans le coin dans le noir dans le fond je te vois, si vous aimez l'art, la photographie et éventuellement l'art et la photographie de moi-même, je, personnellement, je, moi-même et personnellement ne saurions trop vous recommander de vous délester d'une trentaine d'euros pour vous offrir la première édition du sublime magazine Haphazart disponible sur Blurb en cliquant sur ce lien ci-après : link

Petite explication sur le pourquoi du comment du c'est quoi ce truc avec un nom bizarre sorti d'ailleurs : lorsque j'ai commencé à utiliser le site Flickr, inépuisable source de talents photographiques dans le monde entier, pour montrer mon travail photographique en 2006, j'ai cherché un moyen de fédérer, comme Roger, les gens qui aimaient la photographie urbaine, parfois abstraite, parfois non, ça dépend des fois.

Le 17 Janvier 2007, j'ai donc crée sur Flickr le groupe Haphazart, visible ici (
link) avec ces quelques règles :

"L'esprit Haphazart peut se résumer par :

des photographies abstraites ou non-abstraites du monde urbain.

Si le sujet est abstrait... tant mieux, il est abstrait.

S'il n'est pas abstrait, il doit obligatoirement comporter une notion
abstraite dans votre point de vue et votre regard sur notre monde urbain.

Le hasard, l'inattendu, la chance et un sens de l'humour aussi développé
que votre sens de la composition, sont fortement requis.

Toutes les images qui ne suivront pas dans ces règles simples seront
impitoyablement et immédiatement désintégrées par nos féroces administrateurs
dotés de lasers et ce, sans sommations. C'est tout, rompez."


Tel le Bœuf devant la grenouille, le groupe a grossi, grossi, grossi et atteint maintenant près de 2000 membres et pas loin de 37000 photographies. Devant ce succès énorme, certains administrateurs éminents du groupe ont eu l'idée de créer un livre/magazine sur ce thème avec des photos, évidemment et des interviews de photographes et des photos et des photos.

L'édition n°1 de Haphazart est désormais disponible à vous tous, pour une somme pas tout à fait modique car oscillant entre 22,95 et 34,95 €, en fonction de votre choix de couverture (souple, cartonnée, sur-couverture dorée à l'or fin par des artisans hautement qualifiés).

Dit comme ça, ça peut paraître un chouya cher pour un magazine mais il contient 120 pages et pas une seule de publicité alors que, par exemple, dans Elle qui coûte moins cher, il y a 150 pages dont 142 de publicité.

En bref, ça vaut le coup car vous pourrez y découvrir de superbes photographes (dont moi-même), de superbes images (dont les miennes), de superbes interviews (dont la mienne) et pas de superbes pubs (dont pas les miennes, donc). Et il y a aussi des interviews et des sublimes photos de Krystina Stimakovits, Dominic Ciancibelli, Mike Lusk et Christian Kinzler, certains des mes camarades de grand talent du groupe Haphazart sur Flickr et de plein d'autres excellents photographes.

Haphazart est une auto-publication, le prix de chaque livre/magazine ne couvre que le coût de production, aucune marge ne sera attribuée à leurs auteurs. C'est donc pour une bonne cause que vous pourriez ouvrir votre porte-monnaie et ainsi, si vous n'avez pas de quoi vous offrir un PA Gillet original en édition limitée de six exemplaires, vous pourrez au moins vous gargariser devant vos amis ébahis de posséder un magazine unique au monde et ultra-select qui pourrait être en vente au Musée de Tokyo ou chez Colette mais en fait non.

En bref, et comme dirait l'autre, y'a pas à tortiller du cul pour chier droit, achetez la première édition du magazine Haphazart sur Blurb ici
link et vos yeux vous remercieront et moi aussi par la même occasion.

Allez, pour vous convaincre, je vous rajoute même quelques images du magazine. Et n'oubliez pas, faites tourner ce lien à tous vos amis qui pourraient être intéressés, of course...




















Et si vous avez une trentaine d'euros de trop, n'hésitez pas à m'en offrir un, je ne l'ai pas encore acheté.



 

commentaires

Haut de page