Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les grands classiques expliqués par tonton B.

Aujourd'hui, deux grands classiques du féminisme.


La Boum.

La Boum c’est Sophie Marceau qui découvre sur une heure et demi que passer de l’enfance à l’âge adulte pour une femme c’est ne plus dire : "Maman, y’a du sang dans ma culotte", mais… "Les anglais ont débarqué". Conclusion, certes hâtive mais conclusion tout de même, devenir adulte n’est qu’un euphémisme.
 

 

 
 

Gorge Profonde.

Dans gorge profonde Lynda Lovelace découvre à l’instar de Mimi Mathy (mais pour d’autres raisons) que son clitoris est au fond de sa gorge, pas de bol, se dit-on jusqu’à ce que celle-ci y trouve moult avantages que la décence et la pudeur m’interdisent de paire d’étaler ici. Métaphore pré-Cronenbergienne sur le corps et ses souffrances, Gorge Profonde à fait se plier le Kamasutra et rougir les communistes de tous poils. Gorge Profonde est au Monde du Silence de Cousteau ce que Subway est au cinéma de Luc Besson : un sommet des profondeurs.


 

Demain, ou un autre jour, nous verrons une autre paire de films
 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

le remplaçant estival 14/08/2009 18:58

Oui on dit féminimse comme on dit cyclimse...
et on dit pinot, comme on boit du Pinoteau.

PA 14/08/2009 18:41

Une question, cher Tonton B ?

Ne dit-on pas Féminimsme comme on dit Cyclimsme dans d'autres flims ?