Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De l'E dans l'O

par Pagman 25 Août 2009, 16:33 Vite - de l'art !


... Parmi les petits plaisirs saisonniers qui jalonnent nos étés, celui de la découverte d'un lieu que l'on ne soupçonnait pas est un délice rare. Depuis que je vais, cahin-caha, en vacances estivales dans cette île au large de La Rochelle dont je ne vous donnerai pas le nom mais qui ressemble presque à celui du dieu égyptien du soleil mais pas tout à fait car la voyelle change, je ne manque jamais l'occasion d'aller à L'œil de Bœuf. Nulle sorcellerie alentour avec des abats d'animaux ni club échangiste à tendance sodomite, rassurez-vous.





L'œil de Bœuf est mon lieu favori des vacances, découvert il y a trois ans. J'y vais au moins une fois par jour, parfois plus car il faut savoir apprivoiser L'œil de Bœuf pour découvrir ses secrets. Cet endroit fascinant est tenu par Henri Vignaux, bouquiniste de son état et fou de livres dans son état normal. L'œil de Bœuf est un dédale de délices. Imaginez les souterrains du quartier de la Défense avec des livres jusqu'au plafond. Un pays des merveilles dont Henri serait l'Alice, même s'il n'est pas évident de l'imaginer en blonde avec un nœud dans les cheveux et une petite robe bleue à tablier blanc. Après, je ne peux pas vous en empêcher, vous faites ce que vous voulez, bande de pervers. Et il y a même un lapin et c'est normal qu'il soit en retard, il est coincé.






Henri Vignaux a sa propre organisation dans ce dédale de phrases verticales ou horizontales. Pour le néophyte, trouver son livre ici est un vœu pieu. S'il est parfois possible de suivre des bribes d'informations dans les couloirs, ici des livres sur des chevaux, là, Napoléon, ici les Français de A à C, là, de la littérature Russe, de l'art, de la Bavière ou des livres d'adultes à travers de petits cartels placés sur des étagères en des points stratégiques, l'ensemble relève plus du Triangle des Bermudes que du long fleuve tranquille.






Mais Henri est là, prompt à vous renseigner, à vous éclairer, à vous offrir sur un plateau des perles de culture made in Ré ou d'ailleurs. Vous lui demandez n'importe quel auteur et après trois ou quatre secondes de valse hésitation, le laser de son cerveau pointe mentalement le lieu précis où le livre est, pourrait être ou dans le pire des cas, fut. Et s'il n'y est pas, Henri vous le commande illico. La majorité des livres sont des occasions, ça sent le vieux papier, le dos cuir et le pin (toujours les étagères). Seigneur, donnez-nous notre pin quotidien.





Ce temple du mot, de l'encre et du papier est situé aux Portes-en-Ré au 1, rue du Printemps, ce qui est logique car des milliers de feuilles des livres au propriétaire, tout est vert dans cet endroit extraordinaire.

 

commentaires

den 26/08/2009 14:10

ok pour devenir boeuf dans ce pré là !

Haut de page