Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carton plein.

par Pagman 8 Septembre 2009, 13:50 Après la pub


... Après la Pub, où il fut rédacteur chez RSCG puis directeur de création pour Publicis et patron de lui-même à l'agence Z dont il est encore Président, Jean-Michel Buch aurait pu de se mettre les doigts de pied en éventail, appeler quelques potes, sortir l'apéro et taper le carton. Mais non. Après la Pub, Jean-Michel Buche bûche. Et si certains tentent encore de transformer le plomb en or, Jean-Michel Buche lui, transforme le carton en art. Ciselant, découpant à la main entre 5000 et 8000 morceaux de carton, "un matériau pauvre, riche en matière" dixit lui-même, triturant ces matériaux de récupération issus de notre consommation, Buche bosse un art précis, organisé et cadencé pour nous offrir des tableaux éblouissants de lumière et de matière. Féru du Bahaus, d'art africain et des constructivistes russes, son expression s'en ressent et m'émeut, meuh. Elle me parle de Pierre Soulages, de Cassimir Malevich, de Lucio Fontana, d'Alberto Burri, de Barnett Newman et de Théo Van Doesburg tout en même temps, ce qui n'est pas rien, vous en conviendrez. Dans le cas contraire, ce n'est pas grave : je serai probablement vexé mais ça passera vite car je ne suis pas rancunier. En résumé, l'art de Buche me met l'eau à la bouche et tout ce que je lui souhaite, c'est que sa prochaine exposition ne soit pas juste un tube mais qu'elle fasse, comme de bien entendu, un carton.






















 


 Merci à Olivia pour cette magnifique découverte et pour retrouver plus de Jean-Michel Buche, il vous suffit de suivre le chemin sans embûches qui vous mène à ce petit lien situé non pas là mais bel et bien juste ici :  
link

 

commentaires

Hervé 08/09/2009 17:29

Jean-Michel Soulages ???? vous voulez peut-être plutôt parler de Pierre Soulages ?

Pagman 08/09/2009 17:34


Ouh là là, pauvre de moi. J'étais dans les Jean-Michel, un Buch à gauche, un Basquiat à droite et je me suis emmelé les pinceaux. Merci pour votre œil acéré, faute réparée. Ne me jetez pas la
pierre, Hervé. Promis, je ne recommencerai plus.


Haut de page