And the Golden Blog Award winner is...

par PA Gillet 14 Novembre 2012, 08:40 L'actu qui tue

 

... Peut-être Après La Pub ou peut-être pas Après La Pub, on saura ça ce soir lors de la cérémonie des Golden Blog Awards où je me rendrai accompagné de la délicieuse et non moins malicieuse Sandrine Estrade Boulet dont le blog "Je te vois/ I see You" est également en course dans la catégorie Culture graphique. Si jamais nous remportons tous deux un trophée, nous pourrons :

 

- faire une bataille de mini sabres lasers avec en faisant zzfffiouuu et zschwouizzzz.

- les envoyer à la Fistinière où ils seront très heureux de les recevoir où ils veulent.

- les utiliser comme pilons pour écraser du citron vert pour préparer des Dawas, délicieux cocktail.

- les creuser pour en faire des flutes et enfin pouvoir jouer "El condor pasa" dans le métro.

- les partager avec tous nos lecteurs mais ça fera de vraiment petits bouts de rien du tout.

- les utiliser comme serre-livres mais ah non c'est vrai, on n'habite pas ensemble avec Sandy.

- les utiliser comme objet contondant pour braquer une ou deux banques.

- les enfoncer dans la gorge de Nadine Morano pour qu'enfin, elle se taise.

- vous en reparler dans un prochain article et se la pêter un chouya en posant avec.

 

Mais tout ceci, si et seulement si nous gagnons le trophée ce soir lors de la cérémonie des Golden Blog Awards qui se tiendra dans les salons de l'Hôtel de ville de Paris où, quel que soit le résultat, nous boirons une coupette à la santé de nos lecteurs et lectrices sans qui tout ceci n'aurait été possible. Merci de nous avoir soutenu, d'avoir voté comme des morts de faim pendant un mois et Aléa Jacta Est, advienne que pourra, qui vivra verra, que sera sera et tout ça.

 

trophee-golden_blog_award.jpeg


commentaires

Dom 14/11/2012


Personnellement je vote pour l'option Nadine. Ou option Pécresse si Nadine est en rendez-vous chez l'esthéticienne de Toul. A propos, quand on lit sa bio sur wikipedia, on est saisi par la
stupeur : "Nadine Morano est la fille de Michel
Pucelle... elle est divorcée de son mari, dont elle a conservé le
nom...". Quel dommage.

Haut de page

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog