Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est jeudi, c'est Kolya

par PA Gillet 23 Mai 2013, 09:03 Vite - de l'art !

 

... "Le contact avec la toile, je le perds à chaque instant et le retrouve et le perds. Il le faut bien parce que je crois à l'accident. Je ne peux avancer que d'accident en accident - dès que je sens une logique trop logique - cela m'énerve et je vais naturellement à l'illogisme. Il y a très peu de tableaux que je vois dans leurs dimensions exactes, que ce soit de souvenir ou face à face, et mes dimensions à moi, c'est franchement du hasard parce que je crois au hasard et non à la dimension exacte. Je crois au hasard exactement comme je vois au hasard, avec une obstination constante. C'est même cela qui fait que lorsque je vois, je vois comme personne d'autre".

 

Nicolas de Staël, Lettre à Douglas Cooper, 1955.


 

de-Stael_Collines-a-Agrigente_10861.jpg

Collines à Agrigente. Huile sur toile. 1954.

 

P1070125-bis.jpg

Le saladier. Huile sur toile 54 x 65. 1954.

 

40637161.jpg

Nature morte au marteau. Huile sur toile 46 x 61. 1954.

 

De-Stael.jpg

La table de l'artiste. Huile sur toile 87,6 x 114. 1954.

 

Nicolas-de-Stael.jpg

Nature morte au chandelier sur fond bleu. Huile sur toile 89 x 130. 1955.

 

De-Stael-The-evase-bottle-of-short-necked.jpg

Le bocal (nature morte au bocal). Huile sur toile 73 x 100. 1955.

 

Nicolas-de-STAEL-08.jpg

Les bouteilles rouges. Huile sur toile 73 x 100. 1955.

 

1156270-1489307.jpg

 

1618333958_1.jpg

 

colomb-denise-1902-2004-france-nicolas-de-stael-2663175.jpg

 

DSC04586.jpeg

 

Nicolas-de-Stael-Atist-In-Studio.-1947.jpg

 

stael1.jpg

 

t.jpg

 

"Un tableau, s'il est fait, peut ne pas être fini. Il y a des tableaux tout à fait finis qui n'ont jamais été faits".

Charles Baudelaire.

 

3047117865_1_5_cjWH02ob.jpg

 

 

commentaires

Haut de page