Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le 150e Bordel.

par PA Gillet 15 Mars 2013, 00:00 Le Bordel du Vendredi

 

... 1, 2, 3, 5, 20, 64, 98, 132, 150 bordels ? Difficile d'imaginer que le bordel irait aussi loin le 6 novembre 2009, jour de son lancement en catimini (qui, à l'adresse des plus jeunes qui se poseraient la question, n'est pas un bikini dédié à la pratique du catamaran). Ce premier bordel à l'époque n'en appelait pas forcément d'autres. Et pourtant, nous sommes indubitablement 150 bordels plus loin (comme un pont mais en bordel), ce qui représente près de 3 ans de bordels ininterrompus sauf cas de force majeure, vacances sans wifi ou flemme carabinée car je vous rappelle que je fais un peu ce que je veux ici car c'est mon blog. Oui, 150 bordels avec une moyenne de 130 images eud' dans, soit... beaucoup, beaucoup d'images. Depuis le temps, le bordel a trouvé son rythme de croisière mais ses débuts furent pour le moins hésitants. D'abord ses ancètres apparurent avec un "C'est vendredi, c'est Bettie" sur Bettie Page puis un "C'est vendredi, c'est road-movie" suivi de "C'est vendredi, c'est Bukowski", de "C'est vendredi, c'est sodomie (mais pas que)", encore un "C'est vendredi, c'est Bukowski" avant que le premier bordel n'émerge des profondeurs de mon cerveau malade. Un premier bordel avec seulement... 11 images mais qui vite se développa par la grâce de Supergirl, première égérie du bordel en bottes rouges (mmm, oooh, ahhh), jupette rouge et justaucorps bleu seyant pour nous indiquer la route à suivre dans ce bordel originel que vous pouvez retrouver ici : link. La suite du bordel, c'était donc par là qu'il fallait aller la chercher. Loin là bas, limite from infinity and beyond. In a world where laughter was king. In a land. In a time. In a land before time. When your land is no longer your own. In an outpost. On the edge of space. A renegade cop. A robot renegade cop. I'm fired. Et je get out of the booth (cherchez "Comedian + Seinfeld sur Google) et ça tombe bien car c'est par là que nous allons dans ce bordel d'anniversaire n°150 qui sera composé d'une image sélectionnée avec soin par votre serviteur dans chacun des bordels conçus depuis novembre 2009. Cette image, c'est l'arbre qui cache l'Amazonie car à chaque fois, c'est le bordel derrière. Pour ce faire, j'ai dû me taper TOUS les bordels un par un afin de sélectionner une image, pas forcément la meilleure mais celle qui m'a plu sur l'instant dans chacun des bordels cités ci-dessous. Et en plus, je vous ai mis un lien direct pour chaque bordel. Trois jours de travail rien que pour la sélection et les liens. C'est donc parti avec Supergirl, alias Helen Slater qui nous montre que si le bordel est partout, le mieux pour le suivre est d'aller par ici. Où ? Par là. Et comme disait l'autre : "Quand le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt". Mais bon, vous faites comme vous voulez. Pour ma part, i love that chicken et c'est tout ce que j'ai à dire avant l'arrivée de mon avocat.

 

1-copie-2.jpg

 

Un Melmacien en fâcheuse posture se trouvait dans le Bordel n°2 avec, attention, tenez vous bien, 13 images. Quelle fulgurante progression : link. Et là, je suis tenté de clamer : "Eh Brian, t'as pas vu le chat ?" Ben si, il est là. Cloné de partout. Argh.


2-copie-2.jpg

 

Pacman et ses amis sont venus rendre visite au Bordel n°3 avec 21 images dedans. Oui, énorme : link

 

3-copie-2.jpg

 

Juan Francisco Casas était dans le Bordel n°4 pour nous prouver qu'en dessin, il touche vraiment sa bille. Une bille Bic, of course. Un bordel encore en progression avec 32 images dont quelques unes de Patate au milieu d'un lac gelé et de son propriétaire qui a failli me pourrir mon 150e bordel en fermant mes onglets ce matin mais qui n'hésita pas à plonger en slip et caleçon et à casser la glace avec les mains nues de son dos pour aller la sauver. Quel homme : link

 

4-Juan-Francisco-Casas.jpg

 

Si vous avez besoin de vous extraire d'une cellule, vous auriez mieux fait de lire au préalable le Bordel n°5 pour obtenir gratuitement votre panoplie complète de McGyver. Pour l'offre spéciale (le gadget + le bordel), c'est trop tard mais vous pouvez toujours le consulter en cliquant sur le lien suivant : link

 

5-copie-2.jpg

 

Longtemps, je me suis réveillé de bonne heure vers 9h30 et longtemps, j'ai cru que cette charmante donzelle était une nonne, lubrique esprit que je suis. Alors qu'en fait non, c'est une image superbe d'Alexander Baege intitulée "Sphinx in the sand" prise dans les années 60 et encore tout à fait visible dans le Bordel n°6 avec plein d'autres choses dedans comme la famille Apple au grand complet, des fleurs de jambes et la charmante Camilla. Ah, Camilla : link

 

6-copie-1.jpg

 

La splendide Elisa Sys était avec David Bellemere dans le Bordel n°7 et c'est une bonne chose de rappeler qu'elle était accompagnée de magnifiques images de Dubaï prises avec un appareil photo de 1854, des toilettes transformers, des rues imbitables et une première tentative furtive d'organisation des Messages à Caractères Informatifs : link

 

7-David-Bellemere.jpeg

 

J'ai retenu un message de qualité dans le Bordel n°8 mais il n'y avait pas que ça, rassurez-vous avec pas loin de 47 images, une nouvelle avec du Shark Ozzie dedans et plein d'autres choses de niveau supérieur (on n'est pas là pour rigoler). Le reste est ici  : link

 

8.jpeg

 

Enfin du neuf dans le Bordel n°9 avec ces splendides M&M's à l'effigie du meilleur et du plus chaud groupe du monde et les images de ce qui restera à jamais ma dernière exposition individuelle en tant qu'artiste. Un bordel donc forcément Arty : link

 

9-copie-2.jpg

 

Une petite annonce très spécialisée dans le Bordel n°10 mais Samantha Fox, Sabrina, Wendy Whopper, Candy Samples, Kitten Natividad et Lolo Ferrari sont déjà sur le coup. Mais au cas où, tentez votre chance ici car il y a en plus plein d'autres choses à découvrir dedans : link

 

10.png

 

Grâce à Ted Nugent, le volume de l'ampli a été poussé à plus que 10 dans le Bordel n°11 avec 35 images tout de même. Et quatre vidéos en sus. Et Bar Refaeli. Et Elmo et une copine. Et Jack Nicholson. Et c'est pas tout. Et c'est là : link

 

11.jpeg

 

Une première apparition pour Raquel Welch dans le Bordel n°12 (mais depuis, elle a le droit de revenir quand elle veut, ce qu'elle fit à maintes reprises) et aussi du Hiroyuki Hamada, une traduction plus qu'approximative de Led Zeppelin en français et Pam Grier quasi nue sur un transat. Non, petite correction : nue sur une méridienne link

 

12-raquel-welch.jpeg

 

Dark Vador doutait de vous (Rrro Schiii) dans le Bordel n°13 (Rrro Schiii) et moi, je serai vous (Rrro Schiii), je filerai droit jusqu'à l'Etoile Noire (Rrro Schiii) sans faire de chichis (Rrro Schiii) en suivant le lien ci-joint contenant 41 images : link


13-copie-1.jpg

 

Un Harry tout propre, épilé du jour, sorti frais de la douche dans le Bordel n°14. Par contre, il est un peu pingre, il n'appelle qu'en PCV (ne dites pas que je ne vous ai pas prévenu). Un bordel à 45 images dont la naissance d'Anna, l'incroyable travail de Meggs, les 30 choses que le porno nous a appris, Jane Mansfield chez elle, Cary Grant qui fait le tapin, un peu de Cielo Drive, des voitures qui passent et deux keupons tous mignons : link

 

14.jpeg

 

Une première apparition de Hank Bukowski dans le Bordel n°15, un bordel du samedi (probablement un oubli). À noter que Hank a comme Raquel Welch carte blanche pour venir dans le bordel quand il veut. Faut dire qu'il s'y connaît sacrément en bordels, le Bukowski : link

 

15.jpeg

 

Un Pinocchio qui ne demande qu'à mentir montra presque le bout de son nez dans le Bordel n°16 de retour un vendredi puisqu'ici c'est le bordel du vendredi, merci de ne pas l'oublier. Un Bordel avec 57 images : link

 

16.jpeg

 

Le R2D2 le plus raté de l'histoire était dans le Bordel n°17 et il était important de le mentionner afin que de tels agissements ne puissent plus se reproduire à l'avenir pour le bien-être mental et droïdesque de tous et toutes. Avec 58 images dont du Ferris Bueller inside : link

 

17.jpeg

 

À part ça, il y avait un livre torturé par Jacqueline Rush Lee dans le Bordel n°18 parmi du Gerhart Richter, du Andy Yen, du Tim McPherson de qualité, du Carré Otis, du Maria Grazia Cucchinota qui me donne envie de reprendre le baby-foot et quelques Messages qui commencent à se caler vers le bas  : link

 

18-Jacqueline-rush-lee_01.jpeg

 

Une magnifique image du talentueux Leon Steele dans le Bordel n°19. Un bordel rien qu'à lui : link

 

19-Leon.png

 

Vous pouviez découvrir le blog du cyclimsme fésminin dans le Bordel n°20 mais d'un autre côté, c'est pas obligé vu qu'on n'est pas au niveau de l'atoll de Pompom Galli : link

 

20-copie-2.png

 

Vous auriez pu vous pâmer devant cette magnifique bouche réalisée avec des crayons de couleur par Julia Randall dans le Bordel n°21 (avec de vrais morceaux de Stéphane Xiberras caché dans un placard dedans) : link

 

21-julia-randall-colored-pencil-drawing-lips-lick-line.jpeg

 

Vous auriez pu utiliser ce bouton fort utile (s'il pouvait marcher en ce moment) dans le Bordel n°22 avec 64 images. Allez-y, appuyez, s'il vous plaît. Un petit 22° comme le bordel dont il est question, ce serait déjà parfait. Merci : link

 

22-summerswitch.jpeg

 

La splendide Nadia Farès dans toute l'insolente beauté de ses jeunes années tendues par le désir brûlant qui... nous faisait l'honneur de dévoiler un tout petit peu de ses charmes dans le Bordel n°23 avec quelques copines tout à fait arghesques de plus, des disques vinyles de toute beauté, des Louboutin pas mal non plus, du Keffer dans le noir et des rockeurs japonais bananés : link

 

23-Nadia-Fares.jpeg

 

Pour compenser la Nadia et les autres et après une salve de commentaires féminins pour la plupart du type "Et nous, hé, alors ?", un bordel uniquement masculin, donc bien couillu avec du mâle dans tous les sens, du mâle de qualité, du viril, du stylé, du cravaté et en supplément, la quéquette à Brad Pitt dans le Bordel n°24 : link

 

24-brad-pitt-nude-thumb.jpeg

 

Ensuite, Liz Taylor nous le mit bien fort dans le Bordel n°25 avec en sus, la technique de l'armée chinoise pour garder la tête bien droite (efficace), une superbe série en rouge et blanc d'Alex Varanese, une autre très cochonne mais seulement de loin d'Adam Connely et de très jolis polaroïds d'Ed Fella. Le premier bordel, selon mes sources, à plus de 100 images : link

 

25_Elizabeth_Taylor.jpeg

 

La première édition de PopCorn, feu Mag & Zine de qualité fit son apparition dans le Bordel n°26 accompagné de plein d'autres choses variées et colorées et si possible, de qualité : link

 

26.png

 

Contrairement au Brad Pitt tout mou sus-cité, l'artiste suédo-boulonnaise Sandrine Estrade Boulet se mit au garde-à-vous avec quelques potos dans le Bordel n°27 spécial Expo Collective avec des œuvres de Sandrine et de moi-même à l'Espace 117, sis assez justement au 117, rue Saint-Dominique dans la bonne ville de Paris : link

 

27-copie-2.jpg

 

Une vuvuzuela de là-bas nous indique que le Bordel n°28 était probablement en direct de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud et peut-être même en direct du car de l'équipe de France mais rien n'est moins sûr, quoique  sait-on jamais : link

 

28-vuvuzela.jpeg

 

Fouyouyou, un chien bien entouré se trouvait dans le Bordel n°29. Saurez-vous le retrouver ? Dans le cas contraire, il y a du Godiva nippon, du Mœbius, du Franklin Gothic, une belle série de Ty Cole à l'envers et quelques "Short-stories" par Matt Henry : link

 

29.jpeg

 

Et puis si ça ne vous plaît pas, vous pouvez toujours aller prendre cette délicieuse image dans le Bordel n°30 avec de vrais morceaux de Georges Rousse et de Felice Varini, entre autres délices disponibles dans le lien suivant : link

 

30.jpeg

 

The original Calamity Jane était dans le Bordel n°31 dédié à l'histoire exceptionnelle de cette femme à poigne certes mais aussi à fusil et à franges comme le prouve cette image d'époque placée au niveau de ci-dessous : link

 

31-calamity-jane.jpg

 

Un bordel de rentrée 2012 avec encore un peu de sable entre les doigts de pied  et quelques conseils pour bien démarrer l'année dans le Bordel n°32 avec des casques culottés, une série bien froissée de célébrités par Joshua Scott, du Frédéric Daubal en fines lamelles et de très belles images d'Allison Davies que je ne connais pas personnellement ce qui ne m'empêche pas d'apprécier son talent : link

 

32-copie-1.png

 

Curiosité de l'histoire du bordel, entre le Bordel 32 et le Bordel 33 s'est glissé (oh oui, glissons donc) un bordel sans numéro particulier mais que l'on peut estimer à vue d'œil à défaut d'autre chose entre le 95D et le 115 F. Un bordel assez ... tridimensionnel en hommage à l'énorme... cinéaste qu'était Russ Meyer : link

supervixens_poster_01.jpeg

 

Une AHUAHUUUUUUUHA, excusez-moi, magnifique Claudia Cardinale, qui plus est légèrement humide ce qui ne gache rien, gratifia le Bordel n°33 de sa présence dans 14 images ahuuuesques. Et il y avait aussi Bar Refaeli toute petite, des gadgets, de l'art et tout un fatras. Bref, un bordel bien formé, un bordel chatoyant, un bordel de qualité  : link

 

33.jpeg

 

Un mélange de Gene Simmons et de Nana Mouskouri s'était étrangement caché dans le Bordel n°34 (ainsi que mon frère avec un maillot de l'OM sur la pelouse du parc des Princes pour son enterrement difficile de vie de garçon) : link

 

34.jpeg

 

Le petit poney de Jason Freeny anima les discussions du Bordel n°35 avec plein de nouvelles images de Raquel Welch, l'appartement de Thierry Henry à New York, le Boeing personnel d'Hugh Hefner avec des hôtesses pas piquées des vers et des Messages à Caractères Informatifs qui commencent sérieusement à s'organiser : link


35-jason-freeny.jpeg

 

Une Anita Ekberg qui a perdu sa lentille, une lentille du Puy en plus, des tableaux en Rubik's Cube, d'autres à l'huile d'Antony Micallef et du Van Gogh en tilt-shift furent les éléments parmi tant d'autres qui animèrent un inédit salmigondis du vendredi, pour changer un peu du sempiternel bordel (en l'occurrence le n°36) : link

 

36-anita-ekberg33.jpeg

 

Des chaussures à langue, des bentos en Légo © TM, du Alice Cooper avec Salvador Dali et du Wicked Lester peuvent encore être visibles dans le Bordel n°37 sis ici et c'est une bonne chose de le rappeler : link

 

37-wicked-lester.jpeg

 

Et si cette rétrospective bordelistique ne vous plaît toujours pas, référez-vous au Bordel n°38, un bordel un peu chafouin rapport à un projet avec une agence de publicité parisienne qui ne se fit pas et c'est bien dommage car ça eut dépoté grave au niveau de la netosphère mais bon, voilà : link

 

38.jpeg

 

Le secret de la Tour de Pise en une image fut dévoilé dans le Bordel n°39, un triple bordel. Allez-y et plutôt trois fois qu'une car avec plus de 130 images, c'est peut-être le vrai premier Bordel dans sa forme actuelle : link

 

39.jpeg

 

Une œuvre, "Mani Pulite" composée de graisse de porc, pardon, de Sivio Berlusconi (récupérée après une lipposuccion du Cavaliere) par l'artiste Gianni Motti fut présentée à Art Basel et aussi dans le Bordel n°40 : link

 

40-Mani-Pulite-by-Gianni-Motti---Art-Basel-Basilea-June-20.jpeg

 

Une quasi parfaite croix de fer réalisée en plus sans croix de bois (et c'est un bel exploit et si je mens, je vais en enfer ah mais non, l'enfer n'existe pas et le paradis non plus, ouf sauvé) dans le Bordel n°41 : link

 

41.jpeg

 

Une très belle bague lactée par le studio The Apple Tree à Bangkok dans le Bordel n°42 qui ne contient vraiment pas que ça, je vous l'assure : link

 

42-theappletreebkk.jpeg

 

La splendidissime Mitzi Martin qui n'eut pas une carrière cinématographique à la hauteur de la beauté de ses yeux bleus husky dans le Bordel n°43 : link

 

43-Mitzi-Martin.png

 

Après Brad Pitt, le kiki de Jimi moulé avec Amour, une copine baba, et du plâtre par Cynthia "Plaster Caster" Albritton dans le Bordel n°44 spécial Sex, Drugs and Rockn'roll, je ne vous dis que ça soit Sex, Drugs and Rockn'roll pour les plus durs de la feuille parmi l'assemblée : link

 

44-Cintya-Plaster-Caster.jpeg

 

Un gif avec du people de qualité dans le premier Bordel n°45 special Gif d'une longue série qui pique les yeux et vous rend totalement épilectique pour pas un rond : link

 

45.gif

 

La gasphuuhayarglaaohmyfuckinggod superbe Megan Ewing, la plus belle femme que la Terre ait jamais portée (à un cheveu derrière ma femme) était en nombre et en quantité dans le Bordel n°46 qui comportait bien d'autres choses passionnantes que je ne vous narrerai pas car j'en ai marre de narrer, là : link

 

46-Megan-Ewing-8.jpeg

 

Il y avait un calendrier Happy Days sans Fonzie inside dans le Bordel n°47 : link

 

47-Calendrier-avec-des-cercles.-Dans-chaque-cercle--il-est.jpeg

 

C'était Naël, oui, comme le célèbre punch de Naël au moment du Bordel n°48 et comme chaque année, Dark Vador avait triché avec ses super-pouvoirs qui lui viennent du côté obscur de la Force : link

 

48.jpeg

 

Et dans les cadeaux de Naël se cachaient un sweat à capuche parfaitement nanananana nanananana nananana Batman dans le Bordel n°49 : link

 

49.jpeg

 

 

Des amateurs de "Fire House" de Kiss, du "Fire" de Jimi Hendrix, de "Light my fire" des Doors ou de barbecue géant vous attendaient très calmement dans le 50e Bordel du nom. Eh oui, déjà. un bordel sacrément bordélique : link

 

50.jpeg

 

À part ça, il y avait des signes kabbalistiques et parfois politiques dans le Bordel n°51 : link

 

51.jpeg

 

Une sauvegarde en cours dans le Bordel n°52 : link

 

52.jpeg

 

Saint-Alfred qui priait pour nous dans le Bordel n°53. D'ailleurs, vous avez le bonjour de lui-même : link

 

53.jpeg

 

Un superbe nu à l'huile (pas sur le nu, l'huile, sur la toile) de Mary Jane Ansell dans le Bordel n°54 : link

 

54-Mary-Jane-Ansell-BP-Portrait-award-2010.jpeg

 

Une infographie de qualité par Peter Orntoft dans le Bordel n°55 : link

 

55Peter-Orntoft.jpeg

 

De l'art martial à rouflaquettes dans le Bordel n°56 (non, Guillaume Loeb, pas taper) : link

 

56-jew-jitsu.jpeg

 

Moi-même, je, personnellement, de retour d'une escale sur Pharagonescia (ou étais-ce Edena ou Aldebaran à la recherche du Bandard Fou ?), dans le Bordel n°57 : link

 

57-CosmoALP.jpg

 

Un Bill marrant pas encore Murray. Mais à moustache, ça compense dans le Bordel n°58 : link

 

58-Bill-Murray.jpeg

 

Un énormissime Bordel spécial Charlie Sheen qui à la fin toujours win dans le Bordel n°59 : link

 

59.jpeg

 

Une DJette d'une grand souplesse (arrière) dans le Bordel n°60 avec en sus des pots à cheveux, l'anatomie d'un cupcake, un dentifrice radioactif et pas mal d'images Après La Pubiennes : link

 

60.jpeg

 

Encore un Pinocchio malin dans le Bordel n°61. Et à malin, malin et demi si vous voyez ce que je veux dire. Alors voyez ? Non, voyez pas ? Bon, c'est pas grave : link

 

61.jpeg

 

Mister T et Nancy (pas la ville, la femme à Ronald, pas MacDonald, Reagan) en pleine séance galipette dans le Bordel n°62 : link

 

62-nancy-reagan-and-mr-t.jpeg

 

Eine bidite Garl Lagerfeld zans lunettes et avec beaugoup de kilos en trop, ach guelle horrible ligne dans le Bordel n°63 : link

 

63.jpeg

 

Le mix à Spock dans le Bordel de secours n°64 après implosion de feu mon macbook pro (qui ressuscita puis redécèda puis ressuscita puis redécéda par la suite ) : link

 

64-star-tracks.jpeg

 

Le Fan Club de Rod "Do ya think am sexy" Stewart dans le Bordel n°65 : link

 

65.jpeg

 

Je vous rappelais que I Fucking Own le Bordel et qu'il est © moi dans le Bordel n°66 : link

 

66.jpg

 

La mort d'Oussama Ben Laden revue et dessinée par Andy Singer dans le Bordel n°67 : link

 

67.jpg

 

Une chaise de toute beauté et sans pieds dans le Bordel n°68, bordel pré-érotique mais en fait non pas du tout : link

 

68-canadien-japonais-nendo.jpg

 

Une Debbie Harry choisie entre mille parmi ce qu'il y avait de plus chaste dans le Bordel n°69 et ce ne fut pas trop évident car ce fut un bordel hautement érotique, voir plus si affinités : link

 

69.jpg

 

Un doigt d'USB dans le Bordel n°70 (mais vous êtes bien sûr de ne pas vouloir un verre avant ?) : link

 

70.jpg

 

Le retour d'Apollonia, une Sex Shooter (shooting love in your direction) dans le Bordel n°71 : link

 

71-Appolonia.jpg

 

Une splendide Dodge Charger RT 68 de dos pour vous rappeler qu'encore une fois, je fais ce que je veux et c'est mon blog ici, dans le Bordel n°72, pile entre le 71 et le 73, un truc de dingue : link

 

72-dodge-charger-RT68.jpg

 

Un conseil avisé de Betty White (rien à voir avec Jack ni avec Barry, n'insistez pas, ni Zara ni Aloe, ah non, c'est pas White, c'est Blacc) dans le Bordel n°73 : link

 

73.png

 

Le regretté Klark revenait en Sid Vicious et en mug dans le Bordel n°74. Qu'il revienne comme il veut, il est toujours le bienvenu s'il revient ailleurs que seulement dans nos cœurs (c'est beau, j'en ai la larme à l'œil) : link

 

74-Mug-Sid-web.jpg

 

La toute première fois, toutoute première fois, toutoute première fois, toute première fois aha, de la galerie SHAG à La Blanchisserie dans le Bordel n°75 en juin 2011 : link

 

75.jpg

 

Une grosse colère de Mac dans le Bordel n°76. Grosse comment ? Comme ça : link

 

76.jpeg

 

Attention ! D'étranges créatures légèrement pourries courent à une vitesse somme toute assez raisonnable derrière vous !!!! Et en plus, c'est dans le Bordel n°77 : link

 

77.png

 

Une moto sacrément carrossée dans le Bordel n°78 : link

 

78.JPG

 

Un poème de Bukowski qui prouve qu'il est vraiment chez lui ici dans le Bordel n°79 : link

 

79-buk1_500.jpeg

 

La quatrième plus belle femme du monde (derrière la mienne, Megan Ewing et Claudia Cardinale donc) dans le Bordel n°80 assez bombastique donc : link

 

80.jpeg

 

Un délicieux qui-pro quoi dans le Bordel n°81 : link

 

81.png

 

Un remerciement adaptable à toutes les situations dans le Bordel n°82 : link

 

82.jpeg

 

Un peu de thé à moustache dans le Bordel n°83 : link

 

83.jpeg

 

"El Condor Pasa" à la flute de pan par l'immense Miguel Mcasa alias Mickey Mouse en V.O dans le Bordel n°84 : link

 

84.png

 

Un double dose de classe avec un grand et un immense Marcello Mastroianni dans le Bordel n°85 : link

 

85-Mastroianni.jpeg

 

Le vélo pas fini de Théo Van Doesburg ou peut-être bien de Piet Mondrian dans le Bordel n°86 : link

 

86.jpeg

 

Un peu d'eau bénite, allez en pet, dans le Bordel n°87 : link

 

87.jpeg

 

Des œufs carrés faciles à ranger dans le Bordel n°88 : link

 

88.jpeg

 

Un Ace Frehley au top de sa forme interstellaire dans le Bordel n°89 : link

 

89.jpeg

 

Megumi (en kimono) et Akinao Saito (pas trop en kimono) dans le Bordel n°90 consacré à la troisième exposition de la galerie SHAG au sein de La Blanchisserie avant de trouver ses propres murs quelques mois plus tard : link

 

90.jpeg

 

Un Tadadadamtadadadadatadadadmdamdam, bref, Magnum quoi dans le Bordel n°91 : link

 

91.jpeg

 

Une question existentielle plus qu'essentielle dans le Bordel n°92. Un bordel du jeudi, comme quoi tout arrive en ce bas-monde : link

 

92.jpeg

 

La confirmation de l'adage "Qui dîne dort comme un charme dans une couette Margharita avec supplément Mozarella et champignons" dans le Bordel n°93 : link

 

93.jpeg

 

Une technique parfaitement maitrisée, la "Reverse Bag Pipe" avec triple loop de la langue et double salchow très chaud dans le Bordel n°94 pour rattraper la candeur de l'image du Bordel n°69 : link

 

94.jpeg

 

Une Honda kittée de toute beauté dans le Bordel n°95 : link

 

95.jpeg

 

David Guetta grimé en Kim Jong Il dans le Bordel n°96 (euqitoré sap ledrob) : link

 

96-kimjongilbass.jpeg

 

Une femme de 50 pieds à seulement deux pieds pourtant (nous aurait-on trompé ?) dans le dernier Bordel de 2011, le Bordel n°97, très précisément : link

 

97.jpeg

 

Un ange passa (de dos et de loin) dans le Bordel n°98 : link

 

98.jpeg

 

Un grand waaahihhha pour un gros plouf vous attendait dans le Bordel n°99 : link

 

99.jpeg

 

 Il y avait du hamster en tube, c'est pas con, dans le 100e Bordel du nom : link

 

100.jpeg

 

L'évolution des auto-portraits de William Utermohlen, artiste souffrant d'Alzheimer dans le Bordel n°101. Entre autres choses mais là, d'un coup, je ne me souviens plus bien : link

 

101-William-Utermohlen-Self-Portraits-of-a-Declining-Brain.png

 

Un fan aussi dérangeant que dérangé dans le Bordel n°102 : link

 

102.jpeg

 

Une b... ah non pardon, un bichon dans le Bordel n°103 : link

 

103.jpg

 

Une explosion de foufoune Après la Pubienne dans le Bordel n°104 : link. Le premier bordel de l'ère nouvelle avec une adresse toute fraîche "Apreslapub.fr" (payant) à la place de pagillet.over-blog.com (gratuit) qui était un chouye compliqué et puis OverBlog me bloquait pour de sombres histoires de capacité dépassée. À 130 images par bordel, je ne comprends pas pourquoi. Moralité : je paye 50 euros car je ne pouvais plus télécharger une seule image sur ce blog et c'était un peu compliqué pour faire des articles de qualité, notamment le Bordel. Mais conflit avec Facebook et Twitter qui ne reconnaissent pas du coup l'historique de l'ancienne adresse et hop, disparition de tous les Likes et tous les Tweets de mes anciens articles depuis la création du blog. Zip. Plus rien. Sympa. Donc avant le Bordel n°105, plus de likes ni de tweets, plus aucune trace de vos passages. Alors à votre bon cœur m'sieurs dames, allez aussi liker de vieux bordels en plus de celui-ci.

 

104.gif

 

Reprenons une activité normale avec un message à ma femme dans le Bordel n°105 : link

 

105.png

 

Un yam de six en un seul coup et en sec en plus. Bim 240 points dans la musette et dans le Bordel n°106 : link

 

106-Hitler--8217-s-Favorite-Board-GameSee-More-Funny-Gif-He.gif

 

Les très étonnantes peintures de Ho-Ryon Lee, artiste coréenne du pinceau dans le Bordel n°107 : link

 

107-Ho-Ryon-Lee.jpeg

 

Un peu de cyclothymimsme (comme une sorte de cyclimsmse avec des cols et des vallées dans ta têmte) dans le Bordel n°108 : link

 

108.jpeg

 

Une très jolie Traci (Aah Ma petite sœur chérie, ah Deep Inside Traci, ah mais je m'arrête là) dans le Bordel pascal n°109 (pas mon cousin Pascal à Singapour que vous ne connaissez pas et que je salue par la même occasion, pascal comme Pâques, les œufs, les cloches, le chocolat, la crise de foie tout ça) : link

 

109-Traci.jpeg

 

Une platine 0,45 qui aurait plu à Jacky dans le Bordel n°110 : link

 

110.jpeg

 

AC/DC en a assez des scènes mais pas assez des seaux alors ils vont faire des pâtés à la plage dans le Bordel n°111 : link

 

111-ac-dc.jpeg

 

Fat Freddy et son gros branleur de chat apparaissent-ils bien dans le Bordel n°112 ? Je demande confirmation à mes petits Sri Lankais par liaison satellite. Oui, je confirme. C'st bon, ils y sont : link

 

112-Fat-Freddy.jpeg

 

Une, aye ouye ça pique, superbe Porsche 356 dans ma couleur préférée et dans le Bordel n°113 : link

 

113.jpeg

 

Un moi-même en navet dans le Bordel n°114 en provenance directe d'Amsterdam : link

 

114.jpg

 

La défaite de l'homme qui a tenté de désunir la France dans le Bordel n°115 : link

 

115.jpeg

 

Un shampoing pour Chewie dans le Bordel n°116 avec Lola et Nina Garnier pour qu'elles prennent bien soin de lui : link

 

116.jpeg

 

Pour le solo d'Eddie Van Halen dans "Beat It", prévoyez au préalable 30 litres de bière et cet urinoir musical vu dans le Bordel n°117 : link

 

117-guitar-urinal.jpeg

 

Un Mœbius cubiste vous attendait dans le Bordel n°118 mais il n'est jamais trop tard pour y aller : link

 

118.jpeg

 

Un pari raté dans le Bordel n°119 : link

 

119.jpeg

 

Il y avait deux doigts de hard-rock trop mortel dans le Bordel n°120 : link

 

120.jpeg

 

Une école dans le XVIIIe très Après La Pubienne dans le Bordel n°121 : link

 

121-Ecole-Pajot-XVIII.jpeg

 

Un Melmacien de retour (et qui a faim) dans le Bordel n°122 : link

 

122.jpg

 

Un Spiderman à la plage (aoum tchatchatcha) dans le Bordel n°123 : link

 

123-beach-spiderman.jpeg

 

Un  steak de bronco sauvage clairement nourri aux stéroides dans le Bordel n°124 : link

 

124.jpeg

 

Le vélo le plus con de toute l'histoire depuis la création de la roue dans le Bordel n°125. Et le mec qui va avec : link

 

125.jpeg

 

Un tatouage profondément dérangeant dans le Bordel n°126 : link

 

126.jpeg

 

Une Sherilyn Fenn profondément troublante dans le Bordel n°127 : link

 

127.jpeg

 

Un message à caractère informatif subtilement caché pour annoncer la naissance de la SHAG dans ses propres murs au 26, rue Mahias à Boulogne (viendez) dans le Bordel n°128 : link

 

128.jpeg

 

Une valise pour passer la douane avec de la coke fingers in the nose dans le Bordel n°129 : link

 

129.jpeg

 

Un Bunny country avec qui square-danser dans le Bordel n°130 : link

 

130.jpeg

 

Un message qui se vérifie chaque jour un peu plus dans le Bordel n°131 et c'est pas l'arrivée de François Ier qui va changer grand-chose. Allez pas croire que ça va être la renaissance : link

 

131.jpeg

 

Une infographie vachement importante pour passer de bonnes vacances dans le Bordel n°132 : link

 

132.jpeg

 

Une bibliothèque bien rangée comme on aime eud' par ici dans le Bordel n°133 : link

 

133.jpeg

 

Un meuble d'Anthony Hartley (cœur à vif) dans le Bordel n°134 : link

 

134-Anthony-Hartley.jpeg

 

Un R2Ddette dans le Bordel n°135 : link

 

135.jpeg

 

Une double dose de gras dans le Bordel n°136 : link

 

136.jpeg

 

Une magnifique campagne de pub (une fois n'est pas coutume sur Après La Pub) dans le Bordel de secours n°137  après le décès définitif de mon Mac : link

 

137.jpeg

 

La meilleure blague de l'apocalypse qu'est pas venue le 21 décembre dans le Bordel de l'apocalypse de la fin du monde de noël n°138 : link

 

138.jpeg

 

Un Clint chafouin car son poulain Mitt Romney a perdu dans le Bordel n°139 : link

 

139.jpg

 

La fabuleuse "Anger release machine" de Yarisal & Kubliz dans le Bordel n°140 : link

 

140-Anger-release-machine-Yarisal---Kubliz.jpg

 

Passe, passe, passe le oinj, y'a du monde sur la corde à linge dans le Bordel n°141 : link

 

141.jpg

 

Une grande brésilienne chapeautée dans le Bordel n°142 : link

 

142.jpg

 

Un yin et un yang de toute beauté dans le Bordel n°143 : link. On ne sait que choisir.


143.jpg

 

Un blouson effiloché par Elvira T'Hart dans le Bordel n°144, le premier avec mon nouveau MacBook Pro tout neuf (merci encore maman Noël que j''aime) : link

 

144-Elira-T-Hart.jpg

 

Deux secondes de bonheur en boucle dans le Bordel n°145 spécial Gif : link

 

145.gif

 

Le pourquoi du comment de l'explication du secret des poitrines rebondies dans le Bordel n°146 : link

 

146.jpg

 

Un chimpanzé stylé dans le Bordel n°147 : link

 

147.jpg

 

Un Boss Hogg aussi content, content, content que son adjoint Roscoe dans le Bordel n°148 : link

 

commentaires

Sophie Bailly 29/03/2013 14:02


J'attends avec impatience le vendredi, pas car c'est le début du WE, non car il va y avoir la meilleure publication du moment " c'est vendredi , c'est le .....
bordel" 


J'aime tout les photos, les affiches, le vintage, les articles, ...... je suis affreusement jalouse , car j'aurais du le publier avant vous . 

PA Gillet 30/03/2013 12:30



C'est bien la jalousie parfois.



nico 20/03/2013 23:48


Bravo et merci!

PA Gillet 30/03/2013 12:31



Et de rien.



picot catherine 16/03/2013 19:38


je suis complétement accro à votre Blog "c'est vendredi c'est le bordel" je me régale c'est riche de tout...la recherche poitue, les publications diverses et variées qui correspondent tout à fait
a mon état d'esprit.


Ne changez rien.


Cordialement,


affaire à suivre.


Catherine

PA Gillet 20/03/2013 12:06



Merci Catherine, ça fait toujours plaisir.



kouros 16/03/2013 19:08


http://lapetitem.blogspot.com : un peu de comm pour toi, un peu d'hédonisme pour moi. Longue vie.

PA Gillet 16/03/2013 19:13



Merci beaucoup pour ce bel hommage. je l'ai partagé sur la page d'Après la Pub sur Facebook https://www.facebook.com/groups/apreslapub/



Jul 15/03/2013 17:02


En vous remerciant.

PA Gillet 15/03/2013 22:07



Non, c'est moi



Jul 15/03/2013 16:12


Bonjour Mr Bordel à quand un TUMBLR? 


 

PA Gillet 15/03/2013 16:21



Hello Jul, c'est déjà là : http://bordelduvendredi.tumblr.com



le grizzly 15/03/2013 12:01


Comme je suis inscrit récemment à la newsletter, j'ai commencé la lecture du passé ; et curieusement je viens de faire comme vous : foutre le bordel les vendredis : j'en suis au n°121 (je fais ça
en marche arrière ... pour parler comme vous !). Et j'ai un problème : je n'arrive pas à ouvrir les images des bordels anciens ; auriez-vous une solution ?


Par ailleurs, je vous fais part qu'un distingué médiéviste de ma région (le Cher) fait prochainement un exposé sur les maisons closes locales, mais je ne sais si c'est un vendredi ! on n'en finit
pas de tous ces bordels ....


bien à vous

PA Gillet 15/03/2013 12:03



Quand les images ne s'affichent pas, essayez de relancer la page. Ca bugue parfois. Bonne lecture ou plutôt erutcel ennob.



Bustin 15/03/2013 10:17


Merci aux Bordels d'égayer tous mes vendredis depuis 150 ans, euh, depuis presque 150 publications, et ce, parfois dès 00h02 !!!

PA Gillet 15/03/2013 10:47



Wiz pleasure mister Bustin.



Haut de page