Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calamity j'aime

par pagman 17 Août 2010, 16:01 L'actu qui tue

 

Deadwood

Territoire du Dakota

25 septembre 77

 

Ma Chérie,

 

      ceci n'est pas censé être un journal, et il se peut même que ça ne te parvienne jamais, mais j'aime à penser à toi en train de le lire, page après page, un jour dans les années à venir, après que je serai partie. J'aimerais t'entendre rire en regardant ces photos de moi. Je suis seule dans ma cabane, ce soir, et fatiguée. J'ai fait aujourd'hui soixante miles à cheval jusqu'à la poste et suis rentrée ce soir. C'est ton anniversaire et tu as quatre ans aujourd'hui. Vois-tu, ton papa Jim m'a promis qu'il m'enverrait toujours une lettre chaque année, le jour de ton anniversaire. Comme j'ai été heureuse d'avoir des nouvelles de lui ! Il m'a envoyé ta petite photo : tu es mon portrait craché à ton âge, et en regardat ta petite photo ce soir, je m'arrête pour t'embrasser, et puis, à me souvenir, les larmes viennent et je demande à Dieu de me laisser un jour réparer mes torts d'une façon ou d'une autre envers ton père et envers toi. Ce matin, je suis allé sur la tombe de ton père, à Ingleside. on parle de transférer son cercueil à Mount Moriah, à Deadwood. Une année et quelques semaines ont passé depuis qu'il a été tue, et on dirait un sièvle : sans vous deux, les années à venir m'apparaissent comme une piste solitaire.

      Demain, je vais descendre la Yellowstone Valley juste pour l'aventure et les sensations.

 

 

Calamity Jane, "Lettres à sa fille". Edition Rivages.

 

_DSC1360-copie.jpg

 

_DSC1361-copie.jpg

 

Un petit bijou de 60 pages : les lettres de Calamity Jane à la fille qu'elle a eu avec le célèbre Wild Bill Hickok, et qu'elle a confié dès sa naissance à James et Helen O'Neil, un couple d'amis avec une vie un peu plus stable que la sienne. L'Ouest américain de l'intérieur et une relation épistolaire superbe, bien qu'à sens unique. À lire d'urgence sous peine d'être pendu(e) haut(e) et court(e) ou goudronné(e) avec des plumes. Iiiihah.



commentaires

Francesca 24/08/2010 08:40



Cet article a plu à ma fille qui, habitant un bled paumé sans véritable librairie, m'a commandé ce bouquin. Je l'ai acheté pour elle hier et le lui envoie aujourd'hui, non sans l'avoir lu
aussitôt. Merci de ton conseil car j'ai été bluffée par le style et le ton de cette Calamity dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle n'a pas été gâtée par la vie... Elle mériterait le titre
brechtien de Mère Courage ! Je vais le recommander autour de moi, aussi pour son empathie avec les plus déshérités, Sioux compris... J'ignorais tout de son parcours et c'est une belle découverte
!



pagman 28/08/2010 12:32



Je suis bien d'accord... j'ai adoré.



j-loup 19/08/2010 17:35



Juste deux mots : excellent livre.



pagman 20/08/2010 19:28



Juste deux mots : bien d'accord.



Haut de page