Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans l'Ouest était une fois une île.

par PA Gillet 18 Juin 2011, 11:25 La vie est un Western

 

... Pete-Chris Baghate était fait du même bois que son mentor Shark Ozzie. Du sous-bois, du bois de bas-étage, du petit bois, quoi. Pete-Chris, que tout le monde appelait PC (à prononcer à l'anglaise) pour faire plus simple, s'était mis en tête de faire construire un immense fort sur l'île Segwin, juste à la sortie de Chihuahuan. PC était le maire de de Bologna, bourgade qui s'était développée à vitesse grand V avec l'arrivée des premiers immigrés Italiens, des blanchisseurs qui lavaient le linge sale de Chihuahuan et pas forcément en famille. Parfois, les blanchisseurs étaient célibataires, ceci expliquant cela. Dont acte.

 

Image-6.jpg

 

Mais revenons à notre PC qui voyait grand. Très grand. Et ça le changeait de sa vision rase-bitumesque, bien que les routes à l'époque étaient plutôt en terre mais qu'importe. Avec son fidèle factotum chauve John New, ils avaient concocté un projet immense pour faire chier les Indiens parce que John New avait été scalpé vivant quelques années auparavant. Il gardait de cette expérience un crâne aussi glabre qu'un chinois pré-pubère et un regard torve mais ceci dit, il l'avait déjà avant. De plus, l'île Segwin recelait des trésors, des mines d'or et d'argent que PC et ses amis n'auraient laissé à Ki Conq, le seul blanchisseur chinois de Bologna. Cet immense terrain que tout un chacun appelait les "92100 acres" était une manne providentielle pour PC et les partisans de Shark qui comptaient bien se servir avant les autres. John New et PC voulaient construire un nouveau fort sur l'île, un fort fort moche avec cinq immenses tours pour voir très loin alentour afin de protéger les filons d'or et d'argent des curieux. Les autochtones, la tribu des Orenaulques, leur menaient une bataille féroce pour récupérer leur bien mais leurs flèches ne pouvaient pas grand-chose face à la détermination et à la puissance de feu des troupes de PC.

 

080215Ile-SeguinPCB-copie.jpg

 

PC était sûr de son fait. L'île Segwin devait accueillir ce fort fort moche et ce, même s'il fallait passer sur des centaines de cadavres d'indiens bons car morts. La démocratie et le consensus n'étaient pas le fort de PC. Avec Shark Ozzie, il avait été à bonne école et seul le résultat comptait. La concertation, c'est rien que pour les cons et les promesses ne tiennent que ceux qui les croient. Baghate avait promis aux Orenaulques qu'ils auraient une île magnifique avec des terrains de chasse bien verts, pas de diligences et l'eau-de-vie courante pour tout le monde. Les Orenaulques étaient partis, forts de la promesse tenue. Mais ils l'avaient eu dans le cul, Lulu. Comme toujours avec les politiciens et PC Baghate en était un de la pire espèce. Une espèce en voie de développement.

 

Image-43.jpeg

 

L'ignoble John New était parfaitement raccord avec PC Baghate. Lui qui s'était pourtant farouchement opposé 15 ans plus tôt au déplacement de la tribu des Orenaulques dans une réserve pourrie, lui qui avait clamé haut et fort "C'est Bill et Kurt qu'on assassine !" (Bill et Kurt étant des indiens sangs-mêlés qui avaient eu l'outrecuidance de s'opposer au projet et avaient été pendus haut et court), devant tout l'argent qu'il pouvait se mettre dans les fouilles, il avait vite fait retourné sa veste. Une veste en cuir retourné, évidemment. C'était assez pratique.

 

Image-24.jpeg

 

Bref, on peut dire sans crainte et avec une pointe d'ironie que PC avait sérieusement buggé. Mais du moment que les richesses de l'île Segwin lui revenaient, il s'en foutait comme de son premier holster. Et Shark Ozzie aussi, trop heureux que l'on parle moins de lui, de la grossesse étrange de Carlula Belluni, de ses accointances de plus en plus évidentes avec Mareen Nepel (la fille de "N'a qu'un œil de sale coyote", le terrible Colonel Nepel qui avait enfin pris sa retraite après des années de massacres, pardon, de service dans l'armée). Shark se la coulait douce, rigolant des derniers écarts d'El Diez K qui avait une bonne à la bonne et de la bêtisitude persistante de Rebecca Sin, la cousine poitevine d'El Diez K. En ce moment, Shark Ozzie se faisait tout petit. Un rôle parfaitement à sa mesure.

 

... À suivre...

 

L'original, sur le massacre de l'île Segwin par les lâches Pete-Chris Baghate et John New ici : link et un peu partout dans la presse si vous tapez "île Seguin" dans les actualités. Une île bien nommée pour ces deux-là, tant ils nous prennent vraiment pour des chèvres.

 

 

commentaires

naegelen 18/06/2011 16:12



I love this P.A.Vest



PA Gillet 19/06/2011 10:47



Thak you Mr. Snow Wool.



Haut de page