Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ich liebe dich Erlich

par PA Gillet 6 Septembre 2011, 08:34 Vite - de l'art !

 

... Leandro Erlich est né en 1973 à Buenos Aires. C'est un artiste (au vu des images ci-dessous) contemporain (ben oui, né en 73) et argentin (Buenos Aires, c'est pas en Finlande). Il vite et travaille entre l'Argentine et Paris,  soit en plein milieu de l'océan Atlantique. Avec un masque et un tuba.

 

Image-24.png

 

Image 25

 

Swimming Pool (ci-dessus), présentée en 2001 fut l'œuvre qui lança la carrière de Leandro lors de la Biennale de Venise (qui n'est pas en Finlande non plus). Les installations de Leandro Erlich sont composées d’éléments architecturaux le plus souvent construits à l’échelle humaine : un escalier, un ascenseur, une chambre. Le public s’oriente ainsi avec une vision familière.

 

141.jpeg

 

Image-6.png

 

149

 

97.jpeg

 

Image-8.png

 

Image-9.png

 

97-copie-1.jpeg

 

Image-26.png

 

Grâce à ces dispositifs, il entretient avec les œuvres une relation participative (lui, toi, moi, les autres). Par ce processus, il endosse le rôle d’un acteur qui lui permet, par exemple, d’évoluer dans une piscine sans se mouiller mais avec de mêmes visions et sensations. Un bon exemple des possibilités de lecture qu’offre le travail de Leandro Erlich.

 

Image-2.png

 

132.jpeg

 

143.jpeg

 

Image-7.png

 

Image-1.png

 

147.jpeg

 

L’existence matérielle est mise en doute notamment par des dispositifs qui peuvent être des trompe-l'œil, réalisés avec de vrais ou de faux miroirs qui se dédoublent, démultiplient ou encore inversent les espaces. Dans ce jeu d’illusions, d’inversions et de réflexions, le visiteur est invité à faire l’expérience des dons d’illusionniste de l’artiste.

 

Image-16.png

 

Image-17.png

 

Image-18.png

 

Image-19.png

 

Image-20.png

 

Image-21.png


Mais l’expérience impose au spectateur de dépasser la fascination du phénomène optique pour explorer les profondeurs d’une réalité psychologique (eh oui). Il ne crée pas un espace mais une situation avec le public, celui-ci étant souvent confronté à l’étrange expérience de sa propre présence. Et pour une fois, je ne me suis pas emmerdé, j'ai juste repris et légèrement modifié sa page Wikipédia. Voilà.

 

Image-3.png

 

Image-5.png

 

Image-11.png

 

Image-12.png

 

Image-13.png

 

Bon, c'est pas tout mais c'est l'heure d'aller s'en griller une avec Leandro.

 

Image-14.png

 

Image-15.png

 

Leandro, c'est pas de l'artiste de caniveau. Enfin si. Enfin non. Enfin, voilà quoi.

 

Image-22.png

 

Image-23.png

 

Et pour en voir plus sur Leandro Erlich, c'est simple, c'est ici : link


commentaires

Odette 06/09/2011 21:51



belles photos



PA Gillet 11/09/2011 15:06



Merci pour lui.



Haut de page