Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Nuit Américaine.

par pagman 23 Février 2010, 12:57 Vite - de l'art !


... La Nuit Américaine n'est pas seulement un film de 1973 de François Truffaut avec François Truffaut lui-même, Jean-Pierre Léaud (pouvait-il en être autrement ?), Jean-Pierre Aumont, Nathalie Baye à peine sortie de la puberté, Bernard Menez et Jean-François Stévenin pas beaucoup plus vieux et Jacqueline Bissgasp, glg, Jacqueline Bisset, pardon je m'étrangle. Il y a même Graham Greene, oui l'écrivain, qui joue un agent d'assurance anglais. Dingue.

Donc La Nuit Américaine est tout ça mais pas que.

La Nuit Américaine est aussi une splendide série de photographies de Nicolas Dhervillers qui m'a été chaudement recommandée, la série et le photographe, par Cendrine Gabaret, dite La Gabaret, la Garbo de la photo Parisienne. De la référence quand même. Et elle avait bien raison la Cendrine car sublime est le travail de Nicolas. Au moment où l'exposition Turner va ouvrir ses portes à Paris, allez-y, courez-y, j'irai aussi car on a tous besoin de lumières en ce moment et certains plus que d'autres, découvrir les tonalités intenses et la maitrîse de l'ombre et du soleil de Nicolas fut un vrai plaisir sous cette grisaille qui n'en finit pas de griser nos idées. En plus, un bon désert, un Laurel Canyon avec John Mayall à qui je demanderai de me jouer son blues chamanique rien que pour moi, ce serait parfait en ce moment pour ce que j'ai.

Each and every morning
When the sun is high
I hunt around the Canyon
Till I find a place to lie

Oh, oh, it's so beautiful to be alone
Got the sun and trees and silence
I'm in my Laurel Canyon home

Looking back a century
I look at where I stand
It must have looked the same as when
Apaches roamed the land

Now the sun is sinking
It's time to reminisce
Here's a way of living
That I will sorely miss.


John Mayall - Blues from Laurel Canyon
Decca Records 1968

Image-1.png


Image-2-copie-2.png


Image-3-copie-2.png


Image-5-copie-3.png


Image-7-copie-2.png

Mais le Nicolas ne fait pas que ça et j'aime beaucoup aussi ces images issues de la série Landscape Painting qui me botte bien pour ses lumières, tons, contrastes et compositions et avec qui le blues de John Mayall marche encore.

Image-8-copie-2.png


Image-9-copie-2.png


Image-10-copie-2.png


Image-11-copie-1.png


Image-12-copie-1.png
Toutes ces images sont évidemment © Nicolas Dhervillers, n'oubliez pas.

Allez, un petit John Mayall sur tout ça :



Et pour voir tout en mieux sur Nicolas, c'est par ici, c'est par là, hop là : link


commentaires

yvain 23/02/2010 17:12


Ah! Truffaut! Ce film est splendide! Le souvenir de la scène du début avec cette musique de Delerue sidérante...Le grand choral je crois!

Mais le must chez Truffaut c'est le grand Denner dans l'homme qui aimait les femmes!

Pour John...rien à dire! Je te conseille le dernier Eric Bibb qui est encore une fois, un bijou!


pagman 24/02/2010 12:35


C'est dingue, j'étais persuadé que ce mec vendait des plantes. Je me suis planté.


Haut de page