Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Taj Mahal + Oh my God = Taj Omayma.

par PA Gillet 2 Septembre 2010, 08:35 À part ça

 

... Perdu(e) à la lisière du désert, l'Atlas se dresse majestueusement devant vous dans toute sa splendeur. Pas le titan grec mythologique gonflé aux corticoïdes, frère de Prométhée, fils de Japet et Thémis, condamné par Zeus à soutenir les cieux jusqu'à la fin des temps à la suite de la Guerre des Titans. Non, pas lui. L'Atlas, l'autre. Le massif montagneux marocain, sublime, imposant dont le point culminant est le Jbel Tobkal qui affiche 4167 mètres, faut-il le rappeler, il le faut, alors rappelons-le. 4167 mètres, Jbel Tobkal. C'est fait.

 

Bref. La beauté du spectacle vous coupe le souffle. À un moment quand même, vous respirez sinon il y a risque d'apoplexie. Au loin, votre regard se perd dans les sommets enneigés. Soudain, une pluie d'étoiles filantes vient tomber pile poile dans les restes du cocktail que vous venez d'apprécier à sa pleine mesure grâce au matelas confortable du Moonbed à ciel ouvert sur lequel vous avez posé votre séant ainsi que celui de la personne de votre choix, forcément court(e) vêtu(e) car il fait chaud, très chaud. Vous êtes bien. Vous décidez de vous faire couler un bain dans la baignoire extérieure du jardin pour profiter de la nuit en barbotant allègrement, youkaïdi, youkaïda.

 

Image-9.png

 

Situé à un quart d'heure de Marrakech par la route d'Amizmiz, le Taj Omayma ne fut longtemps qu'un rêve mais il est désormais réalité. Et il vous attend, bande de chanceux pour des vacances, des séminaires, des mariages, des fêtes décadentes ou des parties fines (à vérifier). Au choix, des chambres In & Out, 26 à 50m carrés avec terrasses privatives ou des Lodges de 55m carrés avec grand jardin. Pour vous y rendre sans plus attendre, après avoir bien précisé que vous venez de ma part histoire que je prenne 15% car les temps sont durs, merci bien messieurs dames, il suffit de contacter dame Marianne Labadie (marianne@tajomayma.com) ou le sieur David Garnier (david@tajomayma.com), les géniteurs de ce splendide Taj Omayma qui n'attendent plus que vous et moi pour organiser tout ça selon votre bon vouloir et le mien itou.

 

Image-13.png

 

Image-11.png

 

Image-10.png

 

Image-8.png

 

Image-4.png

 

Image-5.png

 

Image-7.png

 

Little_Lodges_int_Hotel_Mariage_Marrakech_Evenement.png

 

Et il paraîtrait qu'au Taj Omayma, on servira bientôt du Couscous, des bricks et des Tajines version cuisine moléculaire. À vérifier aussi car rien est moins sûr mais on ne sait jamais, toutes les supputations sont de l'ordre du possible avec ces deux-là.

 

 

 

 

commentaires

Lovny 02/09/2010 18:36



Très chouette, et ils veulent pas faire un événement bloggers par hasard ? ;)



PA Gillet 02/09/2010 18:39



De bloggeurs riches, peut-être :))



zempléni 02/09/2010 17:32



pas si mauvais comme petit texte



PA Gillet 02/09/2010 18:39



En vous remerciant.



Borntobuzz 02/09/2010 15:26



Merciiiiiii P.A, très belle article. 



PA Gillet 05/09/2010 00:20



Article est un article masculin, c'est donc un très bel article. Enfin, bon, bref, comme dirait Jérôme, un copain, enfin je t'expliquerai.



Caroline Maurel 02/09/2010 13:12



Mettons-nous d'accord! C'est 4167 mètres, ou  4617 mètres? (y en a une qui suit, moi, j'dis qu'elle mérite une image)



PA Gillet 02/09/2010 13:17



Y'en a bien une qui suit et c'est bien 4167m et tu as gagné une image.



david 02/09/2010 10:35



magnifique, on dirait que tu y a passé l'été, et pourtant je ne t'y ai pas vu fondre sous le charme et le soleil du lieu et de la patronne !


merci PA, très cool.


et pour tes 15% , tu les touches non seulement sur tes amis qui viendront mais aussi sur les bulles de mechoui cryogénisées, les spaghettis de pastilla bleues turquoise, le yaourt au guerrouane,
l'assortiment de salades marocaines azotées au nucleon de cryptonite.


Aux lecteurs : non, la cuisine moléculaire n'a pas encore pénétré le lieu, mais dans quelques années, pourquoi pas...



PA Gillet 02/09/2010 11:18



Miam.



Haut de page