Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tête d'Huff

par PA Gillet 23 Janvier 2012, 09:52 L'actu qui tue

 

... Le Huffington Post version française est né ce matin. L'un des plus grands succès en terme de média de ces 10 dernières années tente sa chance dans notre bon pays avec à sa tête, Miss Mohair 86 à 2000, Anne Sinclair. Bonne chance à ce nouveau venu dans le paysage français. On verra bien ce que ça donne avec les mois chauds qui nous attendent et je ne parle pas seulement du réchauffement climatique. Mais à l'heure où tout s'emballe avec la fermeture de Megaupload, avec la loi SOPA, HADOPI etc... bref, avec ce grand débat sur les droits d'auteur et globalement la gratuité sur internet, il est amusant de constater qu'après un tel succès aux Etats-Unis, Huffington Post ne rémunère toujours pas les auteurs de son site. Rien. Et en France non plus. Si vous voulez écrire pour Huffington Post, c'est du bénévolat et puis c'est tout. C'est fou. Quoi qu'il en soit, pour vous faire une idée sur le petit nouveau, vous pouvez aller vous faire cuire un Huff ici : link.

 

Image-1-copie-1.png

Image-2-copie-1.png

Image-3-copie-1.png



commentaires

Dom 24/01/2012 16:27


Tiens, comme je n'ai pas été assez teigneux l'autre jour envers cette pauvre Anne sans défense, je vais en rajouter une couche :


Je trouve assez gonflé, quand on est une héritière multi-millionnaire, de venir rempiler à 63 ans et piquer un job en or (fort bien payé je présume) à quelqu'un de plus jeune et d'au moins aussi
talentueux, qui lui aurait BESOIN de travailler... Mais bon, le grand art de certaines de nos "élites" c'est de ne jamais voir l'indécence de leur comportement. A sa place je bosserais
bénévolement et je ferais un virement automatique de mon salaire vers les restos du coeur, mais bon, faut pas rêver...

PA Gillet 28/01/2012 00:23



Ca, c'est fait.



Dom 23/01/2012 11:24


Je lis la 1ère phrase du billet d'Anne Sinclair : "Les organes de Presse meurent, et c'est toujours un recul de la Démocratie". J'avais 2 questions :


1) Quand on débourse sans broncher des centaines de milliers de $ pour que son époux bénéficie d'un régime carcéral privé de nabab, n'est-ce pas un recul de la démocratie pour tous les prévenus
qui ne peuvent en faire autant ?


2) Quand on soutient son mari malgré toutes les révélations, que l'on accepte d'être ainsi humiliée et roulée dans la farine depuis des années alors que l'on pourrait juste les planter là, lui et
sa prostate en folie, n'est-ce pas un recul de l'émancipation des femmes ? En tous cas, on est ensuite bien mal placée pour souhaiter continuer à incarner la femme moderne.

PA Gillet 28/01/2012 00:25



Tu ne laisses pas tout le temps des commentaires mais quand tu y vas, tu n'y va pas (avec le dos de la cuillère).



Haut de page