Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vacances, j'oublie tout.

par PA Gillet 24 Août 2011, 10:54 L'actu qui tue

 

Schdoing. Salut, moi c'est Ekta.

 

_DSC4711-copie.jpg

 

Les vacances, c'est sympa mais avant d'en profiter, il est essentiel de bien se reposer. Alors autant commencer avec un bon traversin. Une sieste, ça se prépare avec attention. Pour ce faire, sélectionnez un transat confortable et une paire de pieds du même acabit.

 

_DSC4719-copie.jpg

 

Ensuite, les vacances, c'est aussi l'occasion de faire du sport. Un bon ballon, un espace vert et c'est parti pour jouer le défenseur intraitable, dur sur l'homme, marquage serré à la culotte comme le faisait si bien Gabriel Heinze (mon idole).

 

_DSC4729-copie.jpg

 

Après l'effort, le réconfort. Mais comme je ne bois pas de bière Karcher, je récupère (sans alcool) en me prenant un bon bain de soleil. Où qu'il soit et ce, même s'il se trouve sur un bord de fenêtre assez difficile à escalader et où mon équilibre est plus que précaire.

 

_DSC4738-copie.jpg

 

Ensuite, je me fais de nouveaux amis. Des touts petits qui font cui cui.

 

_DSC4769-copie.jpg

 

Et des grands qui ne font pas cui cui mais qui sont bien plus confortables que cette fenêtre ridicule et fort peu pratique. Alors qu'un Pierre-Yves, par exemple, c'est plus moelleux.

 

_DSC4930-copie.jpg

 

Et une Pascale, alors là, c'est encore mieux.

 

_DSC4934-copie.jpg

 

Ou sinon, un doigt, ah non, un bras pour me soutenir, ça me suffit amplement. Je ne suis pas difficile, tant que je peux me coller et récupérer un peu de chaleur humaine, ça me va.

 

_DSC4973-copie.jpg

 

Essentiel, un peu de ciflard et un pineau (25 ans d'âge) et on repart.

 

_DSC5008-copie.jpg

 

On travaille le bronzage en prenant soin de choisir le bon espace, ni trop près ni trop loin de l'ombre, histoire de varier les plaisirs. Hop, du chaud, hop, du frais et ainsi de suite.

 

_DSC5011-copie.jpg

 

Quand il fait trop chaud, j'hésite parfois à me baigner mais le problème de l'eau, c'est que ça mouille.

 

_DSC5073-copie.jpg

 

Là où d'autres n'hésitent pas...

 

_DSC5013-copie.jpg

 

... moi, je ne suis pas trop sûr. C'est un peu froid tout de même.

 

_DSC5036-copie.jpg

 

Et puis, ce que je préfère pendant les vacances, c'est méditer.

 

_DSC5056-copie.jpg

 

Etre tranquille.

 

DSC5054 copie

 

Qu'on ne me fasse pas chier.

 

_DSC5055-copie.jpg

 

Réfléchir seule, en mon moi intérieur.

 

_DSC5045-copie.jpg

 

Ainsi, je me ressource et tel le baba cool d'il y a 2011 ans, je peux enfin marcher sur l'eau et faire des miracles.

 

_DSC5058-copie.jpg

 

Mais bon, même en marchant juste sur l'eau, ça mouille toujours. Alors re-bain... de soleil.

 

_DSC5170-copie.jpg

 

Tout ça est tellement fatiguant qu'il faut se reposer. Accompagnée...

 

_DSC5219-copie.jpg

 

... ou seule.

 

_DSC5233-copie.jpg

 

Des fois, je regarde ma médaille pour me rappeler qui je suis. Par contre, c'est con, je l'ai perdue.

 

_DSC5337-copie.jpg

 

Un p'tit calin et on y retourne.

 

_DSC5343-copie.jpg

 

Je pars travailler pour Total. Là, je cherche du pétrole.

 

_DSC5359-copie.jpg

 

Et ensuite, à nouveau un peu de sport. Quand je suis en vacances, je sprinte. Usain Bolt n'a qu'à bien se tenir. Et en plus, moi, je ne me dope pas (sauf au saucisson).

 

_DSC5377-copie.jpg

 

Comme c'est trop simple à quatre pattes, je cours sur deux pattes seulement. Je laisse ainsi des chances à mes concurrents bien qu'ils soient loin, très loin derrière moi.

 

_DSC5381-copie.jpg

 

Ensuite, repos avec ma petite maitresse qui a 11 ans aujourd'hui (tiens, une p'tite léchouille pour fêter ça).

 

_DSC5376-copie.jpg

 

Tout ceci étant épuisant, il est temps de se remettre à la sieste. Une sieste confortable, douillette.

 

_DSC5467-copie.jpg

 

Ensuite, libations. Hop, on passe à table.

 

_DSC5645-copie.jpg

 

Et c'est l'heure d'aller se coucher. C'est fatiguant toutes ces siestes aussi.

 

_DSC5476-copie.jpg

 

Le lendemain, un peu de surf pour faire passer les agapes de la veille. Sur la côte, on m'appelle Ekta Slater. Ou Ekta Naish. En tout cas, j'attends LA vague pour faire des spins, des 360°, des off the lip, des slash back et des slide slip. Je suis une big wave rideuse.

 

_DSC5740-copie.jpg

 

Et enfin, je me mire (couleur) dans un miroir pour savoir si je suis toujours la plus belle. Et la réponse est oui. Alors je me languis de moi-même et je me mate encore un peu et paf, c'est l'heure de rentrer à la maison.

 

_DSC5816-copie.jpg

 

C'est sympa les vacances mais c'est toujours trop court. Comme les Fingers, il faudrait les faire un peu plus longues. Et si possible avec plus de chocolat. Et de saucisson. Et de pâté. Enfin voilà.


commentaires

lo matta 24/08/2011 16:03



Ah! le saucisson estival, le vin de pays, le paté de terroir et la méditation "siestique"  canine, il y a vraiment que ça de vrai! j'm les photos et le texte c'est drôle...et maintenant au
boulot!



PA Gillet 31/08/2011 20:18



Ok, je m'y remets



Haut de page