Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

New Web Came.

par pagman 17 Février 2010, 10:01 L'actu qui tue


... Comme moi, vous en étiez resté à Chat-Bite, jeu amusant déclinable en Chat-Foune, consistant à toucher prestement les organes génitaux d'amis en criant "Chat-Bite" ou " Chat-Foune" selon le sexe de l'ami(e) puis de repartir aussi vite que possible sans se faire toucher à nouveau, sur le même principe que le jeu que vous pratiquiez assidûment dans la cours de récré si vous n'étiez pas trop ballon-prisonnier. Alors Chat-Bite, autant vous le dire tout de suite, c'est fini. C'est complètement over-has been dépassé, so 2009. Désormais, on joue à Chatroulette. "Késséssé ?" me direz-vous en chœur tels les Enfants à la Croix de Bois à l'unisson d'un crescendo larmoyant de trop de trémolos trop mollos.

Chatroulette est le trucmachinchosechouette sur le web qui fait un vrai malheur comme disait le pauvre Gustav. Chatroulette, d'abord, n'a rien à voir avec les chats qui, il n'est jamais trop prudent de le rappeler sont des gros branleurs qui passent leurs journées à jouer au baby-foot et à fumer des pétards et qui ne méritent rien d'autre qu'un bon coup de pied au cul, merci Kwiskas. Chatroulette vient de "Chat" : Conversation et de "Roulette" : Roulette. C'est une idée géniale et comme souvent très simple. Désormais, nous avons quasiment tous
des webcams sur nos ordinateurs. Chatroulette vous propose, par le biais d'un programme avec pleins d'algorythmes codés auxquels  je ne comprends absolument rien, de vous connecter visuellement avec quelqu'un d'autre quelque part dans le monde qui possède aussi une webcam. De manière totalement aléatoire. Libre à vous ensuite de poursuivre la conversation ou non. Ca marche comme ça. Vous arrivez sur une page avec deux écrans l'un au dessus de l'autre. Un bouton "Play", un bouton "Next", un bouton "Stop". Et une fenêtre de discussion sur la droite. Pour passer à la webcam suivante en cas de sexe turgescent, d'ado bubonneuse défoncée ou de fachiste allemand (j'ai déjà eu les 3 cas), cliquez sur "Next". Et ainsi de suite. Là, en ce moment, je parle à un rideau. Un rideau blanc défraîchi avc une petite collerette de dentelle sale. Sur un mur jaune. Comme il n'est pas causant le rideau, je vais donc cliquer sur "Next".

Pour aller sur Chatroulette, c'est ici : link


Image-2.png

En quelques mois, Chatroulette est devenu LE spot sur le web. Avec son lot de surprises et de déviances car vous ne savez jamais en cliquant si vous allez tomber sur un os, une bite, un beatnik en train de chanter, une paire de seins ou un rideau blanc sur un mur jaune. C'est ce côté aléatoire qui fait tout le sel de Chatroulette, c'est le principe même de l'idée et du nom. Faites vos jeux, rien ne va plus. Tournez Manège 2.0 est sur le web.

Le plus fabuleux dans toute l'histoire, c'est que cette idée géniale ne vient pas du fond d'un labo de la Sillicon Valley. Elle vient de la chambre d'Andrey Ternovskiy, lycéen moscovite de 17 ans qui en avait juste marre de "chatter" tout le temps avec les mêmes copains sur Skype. Il a tout codé tout seul, initié par son programmateur de père. Une fois sur le net, il a vu les nombre d'utilisateurs connectés à son site croître plus vite que l'auguste membre d'un ecclésiaste frustré devant la chair tendre et rosée débordant d'un pantalon trop lâche de scout trop con mais je m'égare. Andrey vient de révéler son identité alors que toutes les supputations pleuvaient sur le créateur de Chatroulette et quand il pleut des supputations, ça fait mal. Andrey n'osait pas donner son identité car il craignait que ça puisse lui créer des ennuis,
n'étant pas majeur. Et d'ailleurs, il ne cautionne pas les pratiques sus-citées sur Chatroulette. Ce qui n'empêche pas beaucoup de financiers de s'intéresser de très près à l'idée d'Andrey. Le monde n'a pas fini de tourner. Et Chatroulette avec.



Et pof, je vous mets Chat-Bite. Aha. Sans retour.




  

commentaires

J... 18/02/2010 22:56


L'histoire du jeune est sympa (une de plus dans le web 2.0), mais Chatroulette, c'est chiant... Oh la la...


pagman 12/04/2010 14:04



C'est comme partout, y'a de tout



Francesca 18/02/2010 18:22


(Oui, hé ben, on préférer ne rien dire...!)
Dire quand même -ça démange- qu'il y a d'autres façons de rencontrer les gens, dans la rue, au café, etc. et puis comment trouver encore plus de temps pour chater sur un nouveau site alors qu'on
n'en a pas assez pour tout ce qu'on a à faire en 24 heures ?
Moi, je vous admire, les gars, je ne pourrais pas. Internet bouffe déjà pas mal de temps de lecture - et de sommeil !


joelapompe 17/02/2010 16:01


si ça se trouve un de ces 4 au hasard d'un chat vous tomberez sur Joe, le pire des pervers schizophrènes. Il est reconnaissable à sa cagoule noire...


pagman 18/02/2010 16:06


Ca y'est je t'ai vu, tu étais tout nu sous ta cagoule et quand à la pompe, euh, comment dire...


Francesca 17/02/2010 15:46


Ah très bon la "chatroulette russe" ;-)
Perso, j'ai trop peur de tomber sur des néo nazillards, des fous de dieu coraniques amateurs de houris, ou des masturbateurs trop moches et j'en passe...


pagman 18/02/2010 16:05


Il n'y a pas que ça. il y a parfois de bonnes surprises et des rencontres aussi.


j-loup 17/02/2010 11:54


C'est une chatroulette russe, alors.


pagman 18/02/2010 16:04


Da Tovaritch, Da.


Haut de page