Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Staël coup.

 

... Non mais voilà. Je m'occupe de SHAG, je bosse un peu, je suis le nez dans le guidon et pendant ce temps-là, Sotheby's vend un de mes tableaux préférés (avec une bonne centaine d'autres) de Nicolas de Staël sans me prévenir. C'est pas possible. Alors qu'à quelques jours près, j'aurai pu surenchérir sur cette ridicule somme de 2 millions et 47 000 ridicules euros, enfin juste après avoir gagné demain à l'Euromillions. Je vais désormais être obligé de soudoyer le commissaire-priseur de chez Sotheby's pour qu'il me donne le nom de l'acheteur, pour que j'aille le voir afin de lui proposer le double de ce qu'il vient de dépenser pour cette splendeur de 1954, "Agrigente". C'est pas une vie, je vous jure. Mais c'est pas grave, je me rattraperai sur les prochaines ventes. Enfin si je gagne. D'ailleurs, je pars jouer de suite. Une chance sur 116 millions, ça se tente. Surtout pour un de Staël.

 

48358844.jpeg

 

01.jpeg

 

colomb__de_stael.jpeg

 

Stael16.jpeg

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D


@ Bern : effectivement !



Répondre
P


C'est pas graaaaave



B


commentaire n°3....mais certaines conneries sont faciles à dire



Répondre
J


Ça me rappelle un peu la célèbre technique des années 80 dîte "Papivol". Oui la précision du couteau allié aux séparations blanches qui pourraient traduire une déchirure dans l'épaisseur d'un
papier nous ramènent à un effet collage.


Mais peu importe, à ce prix on achète avant tout une signature...



Répondre
P


Rien que pour la signature, j'achète



D


tout ce que j'aime dans cette toile ! mais lui, Nicolas, je ne peux toujours pas le regarder sans être très très triste



Répondre
P


ne pleure pas Jeannette, la la la la la la la la la...;



G


Bof, ça avait pas l'air très difficile à peindre.



Répondre
P


Tenir un équilibre, c'est difficile