Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le saviez-vous ?

par PA Gillet 21 Août 2012, 15:45 Le Saviez-Vous

 

... Vous, moi, nous tous, nous utilisons tous les moyens de communication moderne tous les jours et pour certains et certaines, toutes les nuits. Internet, la 3G, Bluetooth et... le Wifi. Mais qui c'est-y qui a inventé le Wifi ? me diront les plus intrépides d'entre vous. Et ces intrépides ont bien raison. Alors le Wifi, qui l'a inventé ? Eh bien asseyez-vous pour éviter de tomber sur le cul. C'est Hedy Lamarr.

 

how-to-be-beautiful.jpeg

 

Car non content d'avoir des yeux à envoyer direct au purgatoire le plus bigot des amateurs de tea party chez les républicains américains, non content d'avoir été une des premières actrices à oser se montrer entièrement nue au cinéma alors qu'elle a moins de 18 ans, sorte de Traci Lords avant l'heure (en 1933 dans "Extase" film austro-tchèque avant sa carrière Hollywoodienne), Hedy était aussi une tête. Et bien pleine avec ça. Et parmi les cruches du cinéma américain de l'époque, ça détonnait. Il faut dire qu'Hedy ne venait pas du sérail des ex-cover girls amourachées d'un producteur habituel. Quoique. 

 



Née en Autriche sous le doux nom de Hedwig Eva Maria Kiesler, Hedy décide d'assurer son avenir après le scandale du film "Extase", vite censuré, en se mariant avec un richissime marchand d'armes, Fritz Mandl. Un des hommes les plus puissants du pays. Ce qui prouve déjà qu'elle en a dans la caboche et qu'elle sait où elle va, la ribaude. Mais Fritz n'est pas trop du genre partageur. Sa Hedy, il la veut pour lui et les seules personnes qu'il l'autorise à voir sont les clients qu'il reçoit. Pami ceux-ci, Mussolini et le Comte von Starhemberg, ami d'Hitler. 

 

Hedy-Lamarr-classic-movies-9477801-1445-1800.jpeg

 

Pendant les dîners, Hedy assume son rôle de maîtresse de maison à la perfection, sourit, converse mais surtout écoute. Ces discussions sont ultra-confidentielles mais Fritz, moins futé qu'un con de chat, n'imagine pas qu'Hedy puisse un jour en tirer parti. Elle apprend notamment que la marine allemande cherche à développer un système de torpilles téléguidées avec des fréquences indétectables par l'ennemi. Une avancée majeure pour les conflits à venir. Hedy mémorise tout ce qu'elle entend. Elle comprend aussi que la guerre est inéluctable et qu'en temps que femme juive, elle ferait mieux de vite prendre ses cliques, ses claques et ses sublimes yeux avec pour aller se mettre en sécurité loin des fascistes et nazis qui fourbissent déjà leurs plans de conquête mondiale, rha, les immondes.

 

hedy-lamarr.jpeg

 

En pleine nuit au début de l'année 1937, Hedy vole la voiture d'un domestique (en tripatouillant les fils ? Possible) et se fait la malle à travers tout le pays et jusqu'à Londres après un périble tellement long que je ne vous le narrerai pas pour ne pas vous embêter en cette pré-rentrée douloureuse. Et là, comble de chance, elle tombe sur Louis B. Mayer, le copain de Metro et de Goldwin (non, pas l'inventeur de la moto avec marche arrière. Ne confondons pas tout, merci). Ni une ni deux, Louis B se perd dans ses yeux et lui propose un contrat avec un paquet de billets verts dedans. Seul problème, Hedwig Eva Maria Kiesler doit changer de nom. Ainsi naît Hedy Lamarr (en hommage à Barbar La Marr, vamp du cinéma muet qui fut le grand amour de Louis B. Mayer). À Hollywood, elle enchaîne les succès, tout le monde rêve de sa chevelure sauf les garçons qui s'en foutent car ils préfèrent tout le reste.

 

Annex-20--20Lamarr--20Hedy-20-Samson-20and-20Delilah-_02.jpeg

 

Riche, célèbre, libre et toujours pas bête, Hedy peut se consacrer à ses heures perdues à sa vraie passion : les inventions. Elle commence par inventer un soda déshydraté, façon bouillon Kub. Mais son grand projet lui vient directement des discussions entendues chez Fritz qui doit l'avoir mauvaise même en Autriche de voir son ex sur les écrans avec les plus beaux mecs du moment, James Stewart, Clark Gayble, Spencer Tracy et dans toutes les gazettes de l'époque au bras de Howard Hugues, Errol Flynn et le tout jeune Marlon Brando. Mais revenons à notre Wifi. Soudain, Hedy se prend les cheveux. Mais bon sang mais c'est bien sûr alors Michel Chevalet comment ça marche ? Bim, elle a une idée.

 

tumblr_m7k6o4r5001r0320so1_1280.jpeg

 

En repensant aux torpilles téléguidées, Hedy crée le "saut de fréquence". Pour éviter que le signal radio guidant la torpille ne soit intercepté, elle invente un système qui permet de changer en permanence de fréquence. Hedy contacte Georges Antheil qu'elle connaît. Antheil est musicien, touche-à-tout génial qui a travaillé depuis des années sur les moyens de synchronisation des instruments mécaniques. D'arrache-pied, ils cherchent la bonne formule à partir d'aout 1940 et la trouvent ! En 1941, leur projet est breveté sous le titre "Système de communication secrete". Mais les américains ne lui accordent guère de crédit et la guerre se gagne sans eux. Oublié 20 ans, leur brevet ressort dans les années 60 puis entre dans le domaine civil où il est désormais utilisé dans les GPS, le Wifi, les codes barres et autres. Alors pour le Wifi avec lequel vous lirez peut-être cet article, on dit merci qui ? Merci Hedy.

 

wifi_lg.png

 

Informations tirées du magnifique article "La Vamp qui inventa le Wifi" par Delphien Kargayan dans le "Ca m'intéresse Histoire" Hors-série spécial Biographies de cet été.


commentaires

May Brian 22/08/2012 11:35


Yes, the one and only true Brian May : my father is welsh, John May. But no special passion for Brian MAY the guitarist and astrophysician. If you really want, i can send you an autographe :-)

PA Gillet 22/08/2012 11:48



Let me think about it... why not !



May Brian 22/08/2012 09:29


J'ai d'abord cru à une vaste arnaque de rentrée de vacances, le résultat d'un peu trop d'alcool, d'iode et d'autres produits bizarres. Puis j'ai fait mon travail -rapide- de recherche sur
internet et, nom d'un petit bonhomme -enfin, nom d'une petite bonne femme-, c'est vrai !


Pardon d'avoir douté. Mais il y a avait de quoi...


Brian May


 


PS : je vais pouvoir faire le gros malin maintenant parmi mes amis geeks.

PA Gillet 22/08/2012 09:32



Brian May. Le Brian May ? Ze Guitar Hero ? I am abasourdi...



AS 21/08/2012 21:05


Tu nous en (ap)prends toujours de Belles au Grand P.A. ! ^^


 

PA Gillet 22/08/2012 09:32



J'essaye en tout cas...



Haut de page