Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quoi ma gueule ?

par PA Gillet 12 Septembre 2016, 09:25 Vite - de l'art !

Anna Coleman Ladd n'est pas dans de grandes collections privées, n'a pas eu de rétrospectives dans des musées internationaux ni d'expositions à son nom et ne restera pas gravée dans le marbre des artistes dits influents du siècle dernier. Pourtant, ses œuvres ont inspiré bonheur, espoir et ont permis de changer la vie de dizaines et peut-être de centaines d'être humains. Avec sa formation artistique classique de sculpteur aux États-Unis, avec son talent, ses mains, Anna offrait ses services aux gueules cassées de la Première Guerre Mondiale pour les aider à se reconstruire à travers des masques qu'elle confectionnait spécifiquement pour chacun. Un travail long, minutieux mais si utile, si précieux.

Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?

Responsable de l'atelier de fabrication de masques de la Croix Rouge, elle soulageait les mutilés du visage. Après un moule en plâtre de ce qu'il reste du visage, Anna comblait les manques et créait une nouvelle identité en cuivre galvanisé. Puis elle affinait, ajustait lentement le masque placé sur le visage de l'infortuné avant de le peindre au plus près possible de la carnation de la peau pour le rendre invisible. 

Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?
Quoi ma gueule ?

Pour ses efforts et ses services lors de la guerre, Anna reçut la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur et l'Ordre Royal Serbe de Saint-Sava. Et si Sava, c'est déjà ça.

commentaires

Sophie 12/09/2016 16:58

Magnifique!

mirabelle 12/09/2016 11:50

c'est émouvant l'histoire de cette femme
merci...

Haut de page