Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #226

par PA Gillet 14 Novembre 2014, 00:00 Le Bordel du Vendredi

Tudjiou déjà, là, comme ça, sans coup férir ? Mais oui, nous sommes bien vendredi selon toute probabilité et il semblerait, apparemment, avec les informations dont je dispose à l'heure de l'écriture de ces quelques lignes qu'entre la porte de l'avion de Bono qui se détache entre Dublin et Berlin sans que rien ne lui arrive, même pas une paire de lunettes jaune qui s'envole, rien, c'est rageant à Warren Buffet qui s'achète un gros lapin rose pour 5 milliards de dollars, du terrible tigre de Seine-et-Marne, probable cousin de Sandokan, qui lui est Bengali à l'État Islamique qui veut frapper sa propre monnaie (ça changera de leurs femmes et des impies), de Patrick Bruel qui massacre Bowie (on s'était dit dans jamais, Patrick) à Nabilla qui fait appel... Appel ? Non mais allo quoi, de la FFF qui veut attaquer Twitter pour ses Vines (cherchez pas) à la FIFA visée par le FBI, la CIA, le NYPD, le NCIS, le SWAT en un grand WTF OMG ROTFL, on peut clairement penser que le bordel mondial est bien là d'en bas de chez nous à nettement plus loin alors pourquoi pas ici aussi dans son antre à lui et par extension, dans la vôtre à vous. Vous retrouverez donc cette semaine comme les 225 précédentes (sauf oubli, problème technique ou grêve d'esclaves dans la cave) une sélection d'images vues dans la semaine, remisées par devers moi et reversées ici sous vos yeux ébahis pour constituer un bordel digne de ce nom qui commencera par un large spectre de couleurs chatoyantes pour lutter contre l'inexorable avancée de la grisaille qui nous pend au nez, telle la goutte sur l'enrhumé. Précisons tout de même dans un souci de précision précise que la magnifique sphère de couleurs ci-dessous est issue d'un livre de Philipp Otto Runge dans les années 1800 et que le cercle des couleurs de 1953 est de Grumbacher alors que tous les décors sont de Roger Hart, les costumes de Donald Cardwell mais que tout le reste est de moi.

 

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Pâmons-nous devant cette sublime étagère de Noé Duchaufour-Lawrance x HBA x DISown (c'est ce qui était écrit comme référence alors c'est ce que je mets) et la non moins superbe Animal Box par Bleebla, disponible ici bleebla.com/bichos mais faudra lâcher 135 euros avant. Ouye, ça douille.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Pour vos dîners en ville, vous pourrez affirmer devant tout un chacun ou juste des copains que la seule ville au monde où l'enseigne du McDonald n'est pas jaune mais verte est la charmante bourgade de Sedona, Arizona car le maire trouvait que le jaune, ça jurait trop avec les pierres rouges de la ville et c'est pas faux. Un café avec ça ? Oui, oui, c'est possible.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Je vous ajoute en sus de magnifiques tourne-disques aux couleurs chamarrées et la possibilité de dire que vous savez que le "Bandard Fou" de Mœbius se traduit en anglais par "The Horny Goof" et ça aussi vous pouvez le placer en soirée alors que la splendide armoire Exo de Grégoire de Lafforest, c'est déjà moins aisé.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Si Mulder nous disait depuis longtemps que la vérité est ailleurs, Richard Lloyd Lewis affirme le contraire dans sa série "The truth is out there", soit pas tout à fait ailleurs  puisque plutôt "là-bas". Ne confondons pas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Il y a 25 ans tombait le mur de Berlin et c'était le début de la fin :  plus un ennemi crédible pour James Bond, les Socialo-Communistes qui nous envahissent et un bon gros bordel, principalement le vendredi mais les autres jours sont optionnables. Sinon, un chien calin, un Bill à bonnet et en parlant de ça, abonnez-vous tout là-haut. Pour la suite du bordel, merci d'emprunter la porte ci-bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Rendons hommage à celle qui a cassé Internet cette semaine rien qu'avec son superbe boulard et le talent de Jean-Paul Goude, la vraiment-sacrément-dodument-callypigistique Kim Kardashian qui a assurément du chien. Et puis une autre Goude de 79 et Denise Bidot et des donzelles de qualité non identifiées et Romy et Visconti et Liv qui ne semble pas tout à fait avec nous. Ben elle est où ? Elle est ailleurs, Liv. Un peu comme la vérité qui n'est pas là-bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

D'un autre côté, si tout ça ne vous plaît pas, voyez avec les dames ci-bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Merci de grimper ces quelques marches avec Charles-Edouard Jeanneret-Gris qui s'y connaît au niveau de la spatialisation du bordel afin d'accéder à la suite de celui-ci.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Passons à quelques gifs savoureux telle une pêche Melba (si vous aimez la pêche Melba), la dernière merguez du couscous double merguez (si vous aimez les merguez) ou rien (si vous n'aimez ni la pêche Melba ni les merguez, merde, vous êtes lourds).

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Et voyez avec la dame ci-dessous si vous avez des plaintes à déposer à propos de ce bordel mais elles sont d'ores et déjà absolument pas recevables. Je viens d'en parler avec le juge Roy Bean. Il est catégorique, du moins pour l'ouest du Pécos.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Au niveau damoiseaux, nous avons Mathew McCohn... Mathew McConau... Matthew McConautruc, quoi, de toute façon, je le confonds toujours avec Woody Bidulson. Et je vous en mets trois de plus pour faire le poids.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Vite, passons à de l'art avec Frederic Edwin Church et son aarghissime "Cloudy Skies", de 1865, Isaac Levitan et son tout aussi whaouissime "Whistle stop" de 1885 et un woïooo "Little Rain" de Joan Mitchell de 1989 et je me souviens bien, c'était un mardi.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Ajoutons un Julio Pomar, "Le Luxe" de 1979, "Mound II", attention, pas Moundir, "Mound II", de Mark Garry et de 2014 et un chouya de Maurice Estève, avec une splendide "Composition" de 1980 par lui-même, personnellement.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

D'Estève à Poliakoff, il n'y a qu'un pas alors n'hésitons pas sur cette "Composition" itou mais de 1966, na na na na nère ainsi qu'une superbe Sol Lewitt "Pyramides asymétriques" à l'aquarelle de 1986 et terminons nous bien comme il faut sur l'étrange monde de Min Jung-Yeon que je ne connais pas personnellement mais après tout, la vie est si courte, allez soyons fous, pourquoi pas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Il est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui sont présents à l'appel, sabre au clair, petit doigt sur la couture du pantalon, Rangers lustrées qu'on se voit d'dans et excusez-moi avec toutes ces commémorations, on n'a plus toute sa tête. Allez, rompez.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226
C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Et c'est tout pour aujourd'hui à moins que vous ne décidiez d'offrir ce bordel à un ou une amie qui ne l'a jamais lu en le partageant par transmission de pensée (hnnnnng) ou plus simple, par mail ou avec l'aide des jolis boutons ronds en bas de cette page qui sont fait pour ça et qui n'attendent personne d'autre que vous pour les titiller joyeusement. Dans la limite du raisonnable et de la décence. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel. Sinon, non. On ne transige pas. Métal. Carré. Bon vendredi, bon week-end et à la prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #226

Pour les non-abonnés (il en reste deux, trois, j'ai les stats), vous pouvez toujours le faire tout en haut de ce blog avec juste votre adresse mail, dingue, mais sinon, il y a les articles de la semaine avec un hommage de circonstance mardi dans hommage-a-haes et le travail délicat de Jan Maarten Voskuil dans pli-discret et un as de l'équilibre dans not-rolling-stones et là, cassez-vous maintenant, c'est bon, là, faut que je ferme.

commentaires

Philippe Marie-Sainte 14/11/2014 08:00

Mondino ??? No good !

PA Gillet 14/11/2014 10:08

Modifié (une absence nocturne).

Dom 14/11/2014 07:33

Ici Philae, comment avez-vous pu ne pas parler de moi ???
D'autant qu'ici aussi sur Tchouri on est vendredi, et qu'ici aussi, croyez-moi, c'est le bordel...

PA Gillet 14/11/2014 10:08

Je parlerai de Philae dès que tout le monde aura de l'eau courant sur Terre. Soit pas demain.

Iza 14/11/2014 10:04

haha ha, Vendredi et c'est bien evidemment le bordel autour du multivers

CLIQUET 14/11/2014 07:24

Bien !

jos 14/11/2014 00:24

« Son postérieur est tel que je l’avais imaginé dans mes rêves les plus fous. Avec Toukie débute une série de ce que j’appelle la 'French correction', des digressions graphiques sur le thème du gros derrière. »

jos 14/11/2014 18:35

Toukie est la mannequin de la photo avec la coupe de champagne .. et aussi la compagne du moment de jp goude ,
Fasciné par la fièvre de la jungle, les corps mi-nus, la savane, le rugissement des bêtes, son art transpire cet univers ethnique et multiculturel. Sa sexualité est d’ailleurs définie par ce fanatisme, Sylvia, Radiah, Toukie, Grace Jones, Farida, ses compagnes sont africaines, algériennes, coréennes ou jamaïcaines.

http://2.bp.blogspot.com/-Gjj0b0PvQUA/USVevYZtEwI/AAAAAAAAA4g/EVKMkEwOK58/s1600/grace-jones-sans-titre-jean-paul-goude-02-781704.jpg

PA Gillet 14/11/2014 10:09

Qui est Toukie ?

jos 14/11/2014 00:22

Bonjour les photos sont de jp Goude et non de jb Mondino !!! 80'S BACK

PA Gillet 14/11/2014 10:08

Ok ok, j'ai merdé. Et modifié.

Haut de page