Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #251

par PA Gillet 21 Mai 2015, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... C'est quand même hyper déstabilisant ces semaines pleines de cinq gros jours à la suite les uns des autres. C'est qu'on avait pris l'habitude de faire le pont et de sauter le vendredi, telle la ribaude dans le foin aux beaux jours quand vient le mais je m'égare. Cette semaine, nib, que dalle. Enfin un vendredi qui n'est pas férié, un vendredi où le Bordel peut largement s'exprimer avec une sélection d'images vues quasiment par hasard cette semaine, remisées par devers moi dans un dossier pour m'y retrouver et reversées ici dans un foutoir incommensurable je vous raconte pas comment mais je vous montre par contre avec pour démarrer en couleurs chatoyantes et en typographies de qualité avec ces quelques beaux exemples d'affiches de sexploitation où il fallait bien allécher malgré la censure. Amis DA en herbe, prenez-en de la graine (ceci n'est pas une incitation à l'autoproduction dans des placards de substances illicites qui font rire).

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

"Ça vous a plu, hein, vous en voulez encore ? "comme le disait si bien le regretté Serge. Hé ben y'en a un petit peu plus, je vous mets le tout ? Voilà, le compte y est. Bertrand ? Pas mieux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Et il m'en reste encore un peu là mais c'est normal, c'est le bordel. Attention, le dernier titre est limite NSFW comme on dit eud' nos jours.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Mais passons dès à présent et tout à fait tout de suite à une bonne blague pour les anthropologues du futur, un plan pas évident à suivre et pourtant ce n'est pas du Ikea, du scotch pas pressé, ho là, faut pas pousser, un bain à ultrason qui n'est pas resté dans la postérité et quelques Hertas bien apprétées parce qu'il ne faut pas oublier le goût des choses simples avec des ongles.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

AaaaaaAAaaaaAAAAAaaaaRRRgghhhh (cri de désespoir), la plus belle Porsche du monde est à vendre ! Celle de Richard Hamilton, producteur du White Album des Beatles et figure londonienne qui se sépare de ce bijou absolu de 1973 lors du Bonhams Goodwood Festival of Speed Sale le 26 juin alors soyez sympa, allez, allez, allez, surprenez-moi.

 

 

 

Je tente.

 

 

 

Des fois que.

 

 

 

On sait pas.

 

 

 

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Sur ce, je vous ajoute une étonnante infographie sur "C'est qui qu'est votre pire ennemi?", David Bowie en PCV, Georges Orwell en officier de police coloniale en Birmanie de 1922 à 1927, un guitariste de l'espace qui n'est pas Ace Frehley et c'est pas tous les jours que ça arrive ici, Louis Armstrong qui fait la sérénade à sa femme à Gizeh (non, Gizeh n'est pas le nom de sa femme) et une partie de bowling qu'est pas gagnée gagnée au niveau de la concentration, voyez ?

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Passons si vous le voulez bien à ces quelques gifs de la semaine. Attention, le premier est vraiment frais, n'allez pas vous en mettre partout.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Oui, Madalina Ghenea a déjà eu les faveurs du bordel mais le tenancier étant le seul maître à bord  et ce blog étant le blog dudit tenancier, il en fait un petit peu ce qu'il veut. D'où Madalina. Rhaaa. Et puis ne plus, elle joue dans "Youth" de Paolo Sorrentino avec Harvey Keitel, Rachel Weisz et Michael Caine, présenté cette année à Cannes.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Mais n'oublions pas les damoiseaux, un, deux, trois, point trop n'en faut.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Vite, passons à un peu d'art choisi entre mille avec Emil Nolde "Stormy Sea II (Two Sailing Boats Together)" de 1914 et de toute beauté et un peu de M. C. Escher "Phosphorescent Sea" de 1933, une magnifique lithographie sur papier Hollande de 327 x 245 exactement.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Et au cas où vous l'ayez loupé car ça a beaucoup tourné, bravo au russe Alexei Kondakov pour ces sublimes montages de tableaux classiques dans la vie de tous les jours du lundi au dimanche compris.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Il est tout à fait l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui n'attendent que vous et que vous attendez aussi, alors l'un dans l'autre, on ne va pas se regarder en chiens de faïence 107 ans alors go Papa Tango Charlie, Go !

C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251
C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas de vous abonner à ce blog si ça vous dit et de partager ce bordel avec un, deux ou 48 amis par le biais des astucieux boutons Facebook, Twitter, Google+, Linkedin, Pinterest qui n'attendent que ça, les petits coquins. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce Bordel. Sinon, j'aime pas trop les faux-culs alors oubliez. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #251

Pour les non-abonnés, vous avez loupé de belles choses dans la semaine comme russ-hour et sangramm-de-finesse et gurt-et-les-peches-capitaux et c-est-jeudi-c-est-poesie et puis aussi rien du tout puisqu'on est au bout du bordel et que c'est fini. 

commentaires

Bruno 22/05/2015 17:24

Wouah, ça c'est un p… de Bordel. Très très chouette !

Haut de page