Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alleye, viens.

... Chaleureusement invités par des amis normands expatriés à mi-temps Outre-Quiévrain, on en a profité, ma douce et tendre, moi-même et les amis sus-dits pour aller nourrir un peu les quelques neurones qui nous restent avec la programmation artistique actuelle de Bruxelles. Nous nous rendîmes donc d'un pas alerte et joyeux vers le MIMA (Millenium Iconoclast Museum of Art) pour découvrir l'expo ultra ludique du moment, dont des œuvres et des installation d'Elzo Durt, Hell'o, Escif, Felipe Pantone et Gogolpex. Le MIMA, un lieu totalement inclassable donc rangez-le un peu n'importe où et c'est à découvrir en avant eud' par ici : MIMA Bruxelles

Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.

Jamais rassasiés quant aux nouvelles idées et expressions à découvrir, nous poussâmes (quoi, ça va, c'est beau le passé un peu compassé) le lendemain vers le centre d'art contemporain WIELS, sis dans l'espace impressionnant de l'immense brasserie Wieleman Ceuppens, monolithe solitaire aux volumes immenses avec des expositions de Benoit Plateus et Ellen Gallagher dans un lieu totalement incroyable sur 5 étages. Et comme on aime bien partager sur ce blog, hop, un petit lien ici : WIELS

Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.

Et puis en passant pourtant pas tout près de la place de Brouckère, j'ai rencontré un Jacques toujours au top, une étoile finalement pas si impossible que ça, un Jeu de Balle en plein air où j'ai retrouvé J.M.W Turner lui-même et une attaque de choux de Bruxelles de l'espace. The Brussels Space Sprouts Attack. Bref, un bien beau week-end, une fois et plutôt deux fois qu'une.

Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.
Alleye, viens.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article