Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La tatane à Zlatan

par PA Gillet 10 Mars 2013, 10:37 PSG

 

Hier au Parc des Princes, le public (sic) du Parc a sifflé à la mi-temps (Paris était mené 1-0) et même à la fin du match malgré une victoire finale 2-1 (doublé de Zlatan). En zone mixte, comme on appelle le couloir permettant de parquer les journalistes, Zlatan dans son immense mansuétude a accepté de perdre quelques instants de son précieux temps pour répondre à des questions. À propos du public du Parc, Zlatan a répondu, le regard noir : "Ils en demandent beaucoup. C’est étrange au regard de ce qu’ils avaient par le passé. Parce qu’avant, ils n’avaient rien". Mon très cher Zlatan, avec tout le respect que j'ai pour toi, ton talent et ton abnégation sur un terrain, ferme ta gueule. Au regard de tes performances et de l'ensemble de ta carrière, tu as parfaitement le droit d'avoir un melon aussi énorme que le sein gauche de Samantha Fox. Oui, tu peux. Et tu le mérites. Mais ne parle pas d'avant, ça me donne envie de chialer. Comme quand j'ai regardé l'avant-match en Ligue des Champions face à Valence mardi soir. Avant, j'allais au Parc. À tous les matchs. Depuis 78. Mais plus cette année. Car avant, il y avait des tifos magiques dans les tribunes Auteuil et Boulogne qui t'auraient donné des frissons comme tu n'imagines même pas, cher Zlatan. Avant il y avait une ambiance qui donnait déjà un but d'avance au coup d'envoi, avant, il y avait des gens qui s'y connaissaient en football, qui ne trouvaient pas génial d'avoir un joli drapeau sous son siège et de l'agiter pendant 1 minute. Avant, il y avait un public qui donnait de la voix, qui pesait sur un match (remember PSG-Bucarest). Avant, au Parc, avant toi, cher Zlatan, il y avait des connaisseurs dans les tribunes, un public honteusement mis de côté depuis le plan Leproux. Cher Zlatan, si tu avais connu le Parc avant, je suis sûr que tu l'aurais aimé. Avant, personne ne t'aurait sifflé à la mi-temps d'un match alors que tu as déjà marqué 22 buts. Avant, tu aurais été soutenu par des supporters qui aiment le foot, pas seulement les stars et tout ce qui brille. Avant, il n'y avait pas que des consommateurs qui viennent voir un spectacle au Parc comme ils vont aux putes le samedi soir et à la messe le dimanche. Et, en marge de ce public qui plus jamais ne sera (juste pour éradiquer 150 connards fachos de droite et fachos de gauche), avant, il y avait plus de 10 000 supporters au Parc. Pas des spectateurs, des supporters. Des gens qui connaissent l'histoire du club sur le bout des doigts, des gens qui savaient chanter autre chose que "Allez Paris" pendant 5 secondes, des gens qui étaient l'âme de ce club.

 

Mais ça, c'était avant, cher Zlatan.

 

Zlatan-Ibrahimovic.jpg

 

Et avant Zlatan, cher Zlatan, il y eut des princes sur la pelouse aussi (hisoire de te dégonfler un peu le melon). Avant toi, il y eut Carlos Bianchi (37 buts en 38 matchs, essaye de faire mieux cher Zlatan), avant toi, il y eut Mustapha Dahleb (98 buts), Luis Fernandez (un jouor très fort), avant toi Zlatan, il y eut surtout un autre joueur en "Ic" que tu ne feras jamais oublier, Safet Susic (85 buts, cher Zlatan). Et avant, il y eut aussi des petites merdes comme Ricardo, Candido Filho Valdo, Georges Weah, Souza Viera de Olivera Rai, Leonardo, Marco Simone (qui venait d'Italie et faisait des trucs chelous à Ravanelli), Jay Jay Okocha, Mikel Arteta, Gaby Heinze (oh Gaby) et puis un petit jeune nommé Ronaldinho et Juan Pablo Sorin et Mario Yepes et Pedro Miguel Pauleta (109 buts, cher Zlatan) et Marcello Gallardo et Claude Makelele. Tout ça, c'était "avant", cher Zlatan. Alors en attendant, continue à pousser l'équipe vers le haut, fais-nous gagner la Ligue des Champions et le championnat et on pourra reparler de tout ça. Car s'il y eut un avant Zlatan, il y aura aussi un après Zlatan, ne t'inquiètes pas. Alors tais-toi, bosse et fais en sorte que le Parc ne t'oublie pas.


commentaires

Arnaudhenriet 11/03/2013 18:19


Hier au Parc des Princes, le public (sic)
du Parc a sifflé à la mi-temps (Paris était mené 1-0) et même à la fin du match malgré une victoire finale 2-1 (doublé de Zlatan). Faux, le public a sifflé à la mi-temps et même
du temps du Virage Auteuil et du Kop de fachos 'était le cas quand le PSG merdait devant des petites équipes.


En zone mixte, comme on appelle le couloir permettant de
parquer les journalistes, Zlatan dans son immense mansuétude a accepté de perdre quelques instants de son précieux temps pour répondre à des questions. À propos du public du Parc, Zlatan a
répondu, le regard noir : "Ils en demandent beaucoup. C’est étrange au regard de ce qu’ils avaient par le
passé. Parce qu’avant, ils n’avaient rien".


Qu'est ce que Zlatan irait s'arrêter de bon coeur devant ces journalistes de merde
qui passent leur temps à écrire et à faire leurs choux gras sur son dos, publiant mensonges rumeurs et autres conneries.


 Mon très cher Zlatan, avec
tout le respect que j'ai pour toi, ton talent et ton abnégation sur un terrain, ferme ta gueule. Ferme ta gueule ? Toi, ferme ta gueule et à genoux tu demanderas
pardon.


Au regard de tes performances et de
l'ensemble de ta carrière, tu as parfaitement le droit d'avoir un melon aussi énorme que le sein gauche de Samantha Fox.


Vous ne valez pas mieux que ces trous du cul de la zone mixte. Vous omettez de
retenir des petites phrases de Zlatan, k'essence même de ce qu'elles signifient. La confiance en soi que dégage Zlatan devient chez vous comme chez les journaleux de l'arrogance. Bouffon
va.


 Oui, tu peux. Et tu le
mérites. Mais ne parle pas d'avant, ça me donne envie de chialer. Comme quand j'ai regardé l'avant-match en Ligue des Champions face à Valence mardi
soir. Il était triste l'avant match ? Pauvre connard, si t'es si malin, viens faire des tifos, viens lancer des chants sans micros ? Parce que contrairement à ce que tu dis le Parc n'a
cessé de chanter après le but de Valence et je peux te dire qu'il y a eu bien des matches où le Virage Auteuil s'est tu après l'ouverture du score de l'équipe adverse. Je le sais j'y étais depuis
1990.


Avant, j'allais au Parc. À tous les
matchs. Depuis 78. Mais plus cette année. Car avant, il y avait des tifos magiques dans les tribunes Auteuil et Boulogne qui t'auraient donné des frissons comme tu n'imagines même pas, cher
Zlatan. Avant il y avait une ambiance qui donnait déjà un but d'avance au coup d'envoi, (Et pourtant nous n'avons jamais remporté de titres !!!) avant, il y avait des gens qui s'y connaissaient en football, (Et mon cul, le public parisien a toujours été un des plus difficiles !) qui ne trouvaient pas
génial d'avoir un joli drapeau sous son siège et de l'agiter pendant 1 minute.(Tu sauras désormais que le Parc résonne parfois, peut être trop peu à mon goût je l'avoue, d'une seule et
même voix et non plus de deux voix discordantes) Avant, il y avait un public qui donnait de la voix, qui pesait sur un match (remember
PSG-Bucarest).  Avant, au Parc, avant toi, cher Zlatan, il y avait des connaisseurs dans les tribunes, un public honteusement mis de côté depuis le plan Leproux.(Leproux a obéit à
l'ordre de Sarkozy qui l'a menacé de dissoudre le club, alors qu'il traitait avec le Qatar) Cher Zlatan, si tu avais connu le Parc avant,
je suis sûr que tu l'aurais aimé. (évidemment)Avant, personne ne t'aurait sifflé à la mi-temps d'un match alors que tu as déjà marqué 22 buts. (Mais tu as oublié les sifflets
qui ont accompagné les Simone, les Raï, etc...les Pauleta)Avant, tu aurais été soutenu par des supporters qui aiment le foot, pas seulement les
stars et tout ce qui brille. Avant, il n'y avait pas que des consommateurs qui viennent voir un spectacle au Parc comme ils vont aux putes le samedi soir et à la messe le dimanche.
(C'est toi la pute, et jusqu'à ma mort j'irai au Parc, personne n'aura raison de ma passion pour ce club, toi il a fallu qu'on devienne un club normal pour que tu te barres, eh bien
casse toi et ferme ta gueule)


Et, en marge de ce public qui plus jamais
ne sera (juste pour éradiquer 150 connards fachos de droite et fachos de gauche), (Non ducon pour aussi arrêter d'avoir une tribune blanche qu'apparemment t'allais très
bien) avant, il y avait plus de 10 000 supporters au Parc.(Il y en a 45 000 à tous les matches et c'est tant
mieux) Pas des spectateurs, des supporters.(Insultes qui tu veux mais nous nous t'insultons gros con) Des gens qui connaissent l'histoire du club sur le bout des doigts, des gens qui savaient chanter autre chose que "Allez Paris" pendant 5 secondes, des gens qui
étaient l'âme de ce club.(Des gens aussi qui se croyaient tout permis qui voulaient avoir la main mise sur tout, mais de quel droit? Des gens qui soit disant avait le Parc et le PSG
dans la peau et qui au premier obstacle se sont barrés, comme toi. Barre toi et ferme ta gueule !


 


Mais ça, c'était avant, cher Zlatan.
'Et?


 





 


Et avant

PA Gillet 11/03/2013 18:44



Fais comme tu veux, je respecte ton engagement.



HENRIET 11/03/2013 11:52


Tu as déserté le Parc et tu viens donné des leçons et là je te dis, ferme ta gueule ! 

PA Gillet 11/03/2013 11:57



Je peux également donner des leçons de français et d'orthographe si besoin. Et là, apparemment, il y a besoin. Contente-toi du Parc de maintenant, je garde mes souvenirs pour moi.



Den 10/03/2013 20:07


on perdait, on perdait ....mais on vibrait !


en tout cas, c'est bien envoyé - Bravo -


tu peux lui balancer ?

PA Gillet 11/03/2013 11:57



Pas sûr qu'il sache lire.



Richard Danièle 10/03/2013 15:46


Et bim! Ca c'est un bon petit recentrage comme je les aime. Non mais!


Bravo.


Love.


D

PA Gillet 11/03/2013 11:57



Thanks a lot



Christophe Delaplanche 10/03/2013 14:54


Ouais mais avant on perdait toujours.....

PA Gillet 10/03/2013 14:56



Ouais mais c'est pas vrai. On a gagné une coupe d'europe, plein de coupes de France, deux championnats et les hauts, les bas, ça avait vraiment du charme.



Haut de page