Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

... Il a loupé les douze coups de minuit (la faute à toute l'équipe technique au fond de la cave, comme toujours, schlak, dix coups de fouet) mais il est là et bien là, le Bordel du Vendredi numéro 389. Et il vous propose de faire perdre au moins dix bonnes minutes de productivité à votre société qui vous sous-paye. Et ça, déjà, c'est bien. Ce Bordel sera constitué, comme depuis 10 ans, de choses vues pendant la semaine, remisées par devers moi et reversées ici dans un ordre presque déterminé à l'avance mais pas tout à fait. Et cette semaine, la place de choix est réservée à la très jolie série "This must be the place" de Brendon Burton, réalisée un peu partout à travers le monde mais disponible sous vos yeux ébaubis ici : This Must Be The Place.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Afin de poursuivre avec style et classe dans ce Bordel, je vous propose de toutes et tous vous prendre place dans le splendide Automodule de Jean-Pierre Ponthieu en 1970, année super méga érotique puisque je suis né et plus érotique que moi, y'a pas.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Dans un autre esprit, il y a la Runabout, un concept de 1964 très original par General Motors puisqu'il disposait de trois roues mais surtout de deux caddies intégrés pour les courses du futur au Cora de Dreux du futur. Bien tenté les gars mais non.

 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Bon alors revenons à du beau, du bon, du classique avec cette 300SL à ailes papillon, de la ronce de noyer qui sent bon, du cuir qui fait skouik skouik et des chromes qui piquent un peu les yeux eud' partout. Enfin, faites comme vous voulez, prenez celle que vous voulez mais avançons. On se croirait à Saint-Arnoult le 31 aout, allez, allez, on circule. Faut fluidifier le Bordel.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Bon, c'est bien d'avancer mais faudrait savoir un peu vers où. Faut dire que la signalisation n'est pas très claire dans le coin.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Quelques souvenirs de spirographie en gif pour les plus anciens d'entre nous (on te voit, tu baves), une carte ftomp des pneumatiques à Paris pour ftomp transférer vos données ftomp ftomp en toute sécurité et cette accorte dame, ah non pardon, excusez pour le dérangement, bien le bonjour messieurs dames.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Avançons tous ensemble (tous ensemble, hey, hey) si vous le voulez bien vers l'Aiguille de Cléopâtre, splendeur naturelle sise dans la réserve Navajo pas loin de Gallup (Getouneup, dance on the Scene like a Sex-Machine) dans le Nouveau-Mexique où nous découvrons à la fraîche, benèze et de gauche à droite, Arnold Koning, Émile Blanche, Vincent Van Gogh, André Antoine, Félix Jobbé-Duval et Paul Gauguin en 1887 et un petit peu plus loin et un chouya plus tard, Marlon Brando en 1955 qui s'entraîne depuis 17 jours sans discontinuer pour un rôle de petite fille de 5 ans. Quelle abnégation, quel talent.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Et là, pour vous rappeler qu'ici, c'est un peu mon blog et que j'y fais ce que je veux, exactement où et quand j'ai envie, je vous mets deux images pleines d'énergie et de punkitude de la jeunesse des Bad Brains au Valley Green Housing Complex  de Saint-Jean d'Angely le 9 septembre 1979 (photos by Lucian Perkins) et une splendide boite allemande Art Deco pour le trinquet. Non, c'est pour moi, je sais que ça vous fait plaisir aussi, finalement. Bande de cachottiers.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Bon alors voyons, les Bad Brains, c'est fait, la boite à trinquet, c'est bon, attendez, pause, faut que je regarde la carte pour savoir où on va (ah, si Tonton Pat' était là). Bon, c'est par là, suivez-moi.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Ha ben voilà, c'est bon, on a retrouvé Cyd Charisse et Gene Kelly et c'est quand même autre chose que David Ginola et Nolwenn Leroy dans Danse avec les Stars, découvrons Sophia Loren, coucou Sophia, dans sa loge par Burt Glinn en 1963 et Louise Brooks en canon de beauté qu'une époque que les moins de 20 ne connaîtront même pas sur Youtube car ils ont d'autres trucs à regarder comme ces petits chatons tout mignons avec des filtres Snapchat trop kawaï.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Bon, c'est par où maintenant ? Quel Bordel. Ho, hé, y'a quelqu'un ? Essayons par là. Ah, je crois que nous passons dans un porno de Gérard Kikoïne ou Burd Tranbaree. Attention, Jean-Pierre Armand et Alban Ceray guettent peut-être dans l'ombre. Faizez gaffe à vos fesses, ils tirent sur tout ce qui bouge.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Sauvons-nous vers ce petit navire, ohé du bateau, où nous attend un Groucho sans cheveux mais heureux.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Driiiing, ah, l'alarme super perfectionnée de ma Seiko Quartz à cristaux liquides m'indique que nous devrions voir d'ici peu Eva Green apparaître dans ce Bordel.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Alors, qu'est-ce que je vous disais ? Voyez ? C'est qui le patron ? Oui, Eva ? C'est pour quoi ? (tout ce que tu veux)

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Ah, c'est l'heure de passer aux donzelles du Bordel ? Demandons d'abord confirmation à ces deux jeunes assistantes de l'équipe technique au fond de la cave.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Ok, c'est validé. Passons donc à ce petit poirier sympathique par Jean-Loup Sieff, faisons un tour à la plage suivi d'une sieste sauvage, d'un petit verre pour fêter ça, d'une douche et d'un peu de ménage et on y va.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Vite, passons à de l'art avec Allen Jones "Portrait", 1967, Asger Jorn, "Betrængte komplekser" (à vos souhaits) de 1964 et Geneviève Claisse "Cercles" de 1966, année pré-pré-pré-érotique ce qui est déjà mieux que pas érotique du tout comme 1294.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

"Des Laveuses à Étretat" en 1899 par Felix Vallotton, Paul Klee "Schützerin" de 1932 et Per Kleiva, "Geometrisk", une jolie sérigraphie sa mère de 1971. La sérigraphie, pas sa mère.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Un "Bol et haricots verts" de Sir William Nicholson en 1911, un magnifique Robert Spencer "On the Canal, New Hope" de 1916 et un Robert Rauschenberg des familles (de la famille des Picasso), "Stone Roll (Urban Bourbon)" de 1995 et là, hein, on est bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Car en plus, comme c'est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs du Bordel du Vendredi et que l'heure, c'est l'heure parce que le compteur tourne et qu'un Bordel, ça doit faire pareil sinon ça périclite, eh ben ce serait bien que tout le monde y mette un peu du sien. Merci.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389
C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas de partager ce bordel comme si c'était le premier (vous vous souvenez encore de votre premier Bordel ?), que vous pouvez vous abonner à ce blog pour recevoir tous les articles de la semaine, que vous pouvez rejoindre la page Après La Pub sur Facebook et merci encore pour tous vos récents et futurs dons pour l'amélioration des conditions de vie indignes des Tamouls de l'équipe technique au fond de la cave J'aime les Tamouls, j'aime le Bordel. Leur climatiseur prend forme. Déjà deux pales.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Sur ce, on ne va pas s'attarder car il paraît qu'il va faire beau alors bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #389

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article