Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oùùùùù est ma drogue, mon haschich ?

par Pagman 11 Juillet 2009, 16:22 À part ça


... Hurlait de désespoir Richard de Bordeaux en 1968 dans "La Drogue", excellente chanson de 2 mn 56 co-écrite avec Daniel Beretta, le tout étant aux éditions Barclay, avant qu'il ne se fourvoie dans l'écriture du générique de "Lady Oscar", dessin niainimé mais peut-être avait-il besoin de bouffer. Si vous ne connaissez pas cette chanson, vous n'avez jamais écouté Nova mais vous pouvez vous rattraper en cliquant juste là :
 




On vous l'a dit depuis longtemps, la drogue c'est de la merde et même si t'vas voir, c'est suppper, eh ben, dis-lui quand même merde au dealer. Si la communication a un peu évolué depuis Daniel Robert fort heureusement, c'est quand même resté assez longtemps gnagnan. Alors quelle ne fut pas ma surprise, quand je suis tombé sur ce bijou de petit site, développé récemment par le Centre Canadien de Lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies.

Max, le héros de ce site ultra bien fichu, est un œil. C'est notre cobaye. Il va nous aider à expérimenter tous les types de drogues. Il y aura même des potes à Max, à ne pas confondre avec le Potomac, qui est un fleuve de 665 km de long qui se jette dans la baie de Chesapeake, sur la côte est des Etats-Unis. Au moins, vous ne serez pas venus pour rien ce samedi où vous pourriez faire autre chose. Moi, c'est pas pareil, je garde mon chien.



 


Max et ses potes, qui ne sont pas ferrailleurs je préfère le dire avant qu'on me pose la question, vont tenter pour vous l'ecstasy, la cocaïne ou le cabannis, pardon Hervé Bourges, le cannabis, en découvrant les effets relatifs à chacune de ces drogues. Le nez en sang, les yeux rouges, la bouche pâteuse, etc... Max réagit en fonction de ce que vous lui donnez. Et plus vous lui en donnez, plus les réactions sont différentes. C'est drôle, ultra pédagogique, très prenant et on peut même jouer au ping pong avec Max après quelques lignes de coke et faire une partie de Simon avec lui. Au bout de quatre pétards, Max devient même parano. Aaaaah ! Non, rien.


Et la cerise sur le gâteau, c'est que vous avez le choix entre anglais et français. Mais français avec accent et expressions québécoises. Max fume donc du Pot (pétard), il a les "munchies" (la dalle) et quand Max a trop d'énergie, il fait des "niaiseries" (des conneries). Bref, allez vite voir Max, il est fou. Oui, comme dans.

Max, c'est ici : 
link



 

commentaires

Haut de page