Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et Viva la Collusion !

par PA Gillet 7 Janvier 2012, 15:27 La vie est un Western

 

... Après la tentative d'assassinat ratée sur Bill et Kurt, (voir ici : Dans l'Ouest était une fois une île.deux indiens tentant de défendre l'Île Segwin, le maire de Bologna Pete-Chris Baghate dit PC (prononcer Pici) avait décidé de s'associer à Klaus Gayhand, desperado onaniste d'origine germanique (d'où son nom) et fidèle porte-flingue de l'immonde Shark Ozzie. Quand Shark devait effectuer des sales boulots, c'est Klaus qui s'y collait. Klaus n'avait pas d'états d'âme. Avait-il même une âme ? On pouvait en douter mais pas trop longtemps sous peine de représailles sanglantes. Sa férocité était légendaire à l'ouest du Pécos et même au nord, au sud et à l'est. Klaus Gayhand dégainait son Luger (pistolet d'origine germanique comme son onanisme) en toutes occasions pour occire les ennemis de Shark Ozzie. Et parfois les amis.


GUEANT2.jpg

 

Il était en quelque sorte le bras armé et les gants de Shark Ozzie. Quand Shark ne voulait pas se salir les mains, Gayhand officiait, sulfatait, scalpait, décapitait, trucidait. Certains de ses faits d'armes étaient restés célèbres comme quand il avait fait reconduire à la frontière la tribu des Roo-Men, des gens du voyage dont il avait fait détruire sans pitié toutes les caravanes au mépris des lois. Klaus se retranchait derrière l'idée, soufflée par Shark Ozzie, que les Chihuahuaiens avaient parfois le sentiment de ne plus être chez eux. Bon, les Chihuahuaiens n'avaient rien dit de tel mais dans cette époque trouble et violente, le seul fait de crier plus fort que les autres suffisaient à donner un semblant de vérité à toute ignominie. Et puis, il se débrouillait pas mal avec son Luger et avait la fâcheuse habitude de tirer dans le dos de ses cibles. Alors on avait tendance à l'écouter malgré ses conneries plus grosses que l'arrière-train de Rosy Bachelor, une vieille fille de Chihuahuan.

 

GUEANT3.jpg

 

Pete-Chris Baghate avait développé un plan savant consistant à laisser une partie de son pouvoir de maire de Bologna à Klaus Gayhand en le désignant comme Deputy-Sherif de la ville. La plupart des Bolognais et leurs femmes (qui venaient d'inventer une sauce célèbre à base de viande de bison qui allait bientôt rencontrer un franc succès dans le monde) n'étaient pas vraiment heureux à l'idée d'avoir à se taper ce desperado de la pire espèce dans leurs rues. il faut dire qu'à Bologna, on préférait les vrais Bolognais et qu'en plus, Klaus avait la gâchette facile. Depuis son arrivée, il avait déjà occis pas mal de Bolognais en tentant de tuer Teddy Solerr, un autre desperado ami de Shark Ozzie qui lorgnait aussi le poste de Deputy-Sherif.


gueant4.jpg

 

Tout Bologna était acquise à la cause des sombres idées Ozziennes depuis longtemps. Tout ? Non. Quelques irréductibles Bolognais résistaient encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'était pas facile pour les garnisons de Tuniques Bleues des camps retranchés alentours dans des étendues de cannes à sucre qui leur servaient à produire de l'alcool. D'où le nom des camps : Little Good Rhum, Water Rhum, Sleepy Rhum et Baba o'Rhum). Mais il était quand même plus simple à Klaus Gayhand d'y être élu Deputy-Sheriff surtout depuis que PC Baghate lui avait déroulé le tapis bleu, blanc et rouge. Il ne fallait pas que Bologna puisse tomber dans l'escarcelle des non Shark Ozziens car tout ce territoire était leur coffre-fort depuis des décennies. Depuis que l'illustre Charlie "Gold Digger" Paskwa avait fait main-basse dessus. Bologna, comme Chihuahuan devaient rester la chasse gardée des Ozziens (les amis de Shark Ozzie que l'on reconnaissait aisément au fait qu'ils étaient bas du bulbe. Ne dit-on pas d'ailleurs depuis : "Les cons, ça Ozzie tout" ? Ben si. C'est même à ça qu'on les reconnaissait.

 

gueant1.jpg

 

Dans le genre qui ose, Baghate n'était pas le dernier. Il avait fait éditer à des milliers d'exemplaires une lettre expliquant combien Klaus Gayhand était un homme formidable pour les Bolognais. Preuve supplémentaire de son immense intelligence et du respect qu'il avait de ses concitoyens et pour faire plus d'effet, PC Baghate avait rajouté en plus de la lettre un mot de Klaus Gayhand lui-même sur un papier à en-tête officiel avec l'étoile de Shark Ozzie. Une pratique totalement illégale même dans un pays sans foi ni loi comme l'ouest américain. Klaus était colère. Très colère. Cette énorme bourde remettait en cause sa possibilité d'être élu Deputy-Sherif et en plus, il allait devoir payer une partie de la facture. PC Baghate tenta de se faire tout petit mais comme pour Shark Ozzie, ce n'était pas facile facile de l'être plus qu'au naturel.

 

viva_la_revolution.jpg

 

Pardon à Duccio Tessari, Franco Nero, Eli Wallach et Lynn Redgrave pour cet article.

 

L'original ici : link


commentaires

Haut de page