Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paris Le Cap Figari Las Vegas Hilton

par PA Gillet 7 Septembre 2010, 12:40 L'actu qui tue

 

... Rien ne va plus pour la pauvre, enfin tout est relatif, Paris Hilton depuis quelques mois. Paris va à la Coupe du monde de football en Afrique du Sud ? Bim, elle est arrêtée en train de fumer une cigarette qui fait rire dans les tribunes du stade. Elle est heureusement relaxée car c'était pas son herbe mais celle d'une copine et cette étrange cigarette s'était retrouvée comme par enchantement au bout de ses doigts et ça collait et impossible de s'en débarrasser mais non, elle n'est pas à elle. Bon, d'accord. Paris prend des vacances en Corse ? Bam, elle est contrôlée avec de l'herbe sur elle à sa descente d'avion mais d'accord, c'est à elle mais il y en a juste un tout petit peu alors ça va, on la relâche. Paris va à Las Vegas faire la fête avec Cy Waits, son chouchou ? Blam. Elle est arrêtée par une patrouille de police qui avait flairé une douce odeur de marijuana en croisant la voiture. La voiture est contrôlée devant son hôtel. On trouve de la coke dans son sac à main. Mais Paris Hilton est intelligente. Elle a toujours la réponse. C'est pas son sac à main. D'accord, elle est la seule femme de la voiture et le sac Chanel or et noir sied peu au physique avantageux de Cy Waits, son dernier sex-toy vivant, lui conférant une touche par trop féminine qui contraste avec la virilité exacerbée de ses pectoraux admirablement dessinés par la soie de qualité de sa dernière chemise Dolce & Gabbana dont la teinte pourpre moirée de bleu et de vert électrique contraste délicieusement avec le fond ivoire de sa toute nouvelle Frank Müller à 36 complications tandis que sort du lecteur mp3  Samsung le dernier morceau parfaitement surévalué de ces merdes abjectes de Coldplay.

 

Ce passage vous était offert par l'Association des Amateurs Avertis de Brett Easton Ellis dont je suis. Je vais m'empresser d'aller acheter "Suite(s) Impériale(s), son nouveau livre qui a l'air terrible.

 

 

parismugshot.jpeg

 

Revenons à notre it-bag qui n'est donc pas celui de Paris Hilton, pas celui de son copain non plus, pas celui de la voiture, a-t-on jamais vu une voiture avec un sac à main, non, bon, et donc, par extension, forcément, celui d'une copine. Et si les 1300 dollars, les cartes de crédits, le paquet de feuilles à rouler sont bien à elle, elle ne savait pas du tout que le petit sachet au fond du sac était de la cocaïne, dieu quelle horreur, elle pensait que c'était du chewing-gum. Oui. Car depuis toujours dans la famille Hilton, il existe une tradition ancestrale transmise de génération en génération : on sniffe les chewing-gums. Avec une paille. Et alors, il n'y a jamais marqué qu'on est obligé de les mâcher sur le paquet, non ? Bon. De plus, elle se défend en disant qu'elle n'aurait jamais un sac aussi "cheap" que ça et qu'elle, Paris Hilton, n'achète que des produits de top luxe, pas du tout venant, allons, enfin.

 

Le petit problème, c'est que Paris Hilton est une grande fan de tous ces nouveaux réseaux sociaux et notamment Twitter. Et qu'a-t-elle posté il y a un mois et demi sur son Twitter ? Une photo dudit sac avec son commentaire du jour : "J'adore mon nouveau sac Chanel". Vous savez, le sac qui est trop cheap pour être le sien, qui n'est pas celui de son mec mais celui d'une copine et qui contient de la coke qui est du chewing-gum mais en fait, non. Le même.

 

Paris-Hilton-menteuse-Le-sac-dans-lequel-de-la-cocaine-a-et.jpg

 

 

Histoire de mettre la dernière couche, une de ses bonnes copines, sous couvert d'anonymat, explique à qui veut l'entendre contres espèces sonnantes et trébuchantes que Paris Hilton a pour habitude de cacher de la drogue dans son v..., dans ses parties intimes quand elle part à l'étranger afin de passer les contrôles sans encombres. Une bonne copine, en somme. Pas en Baie de Somme. En résumé.

 

Depuis cette sombre histoire, c'est terrible, Paris est désormais interdite d'entrée au Wynn Resorts de Las Vegas. L'hôtel où elle séjournait n'a pas apprécié (mouais, à voir) la mauvaise publicité faite par la blonde depuis qu'elle s'est faite arrêter juste devant chez eux. Ceci dit, ça ne doit pas lui faire grand chose d'être refusée d'un hôtel. Quand on s'appelle Hilton, il y a probablement des peines plus difficiles à assumer. Paris, vile peut-être. Lumière, c'est moins sûr.

 

commentaires

benoît 09/09/2010 10:59



Ce sont toujours les drogues des autres! Non c´est pas mon sac j´avais pensé que c´est du chewing gum......alors
Paris maintenant tu es dans la merde jusqu´au cou! Le juge va te condamner, c´est sûr!



PA Gillet 09/09/2010 14:51



Dura Lex, Sed Lex.



Haut de page