Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pat Jarrick et le Kid.

par Pagman 15 Octobre 2009, 08:50 La vie est un Western


... Tel le vautour tournant en cercles concentriques autour du bison blessé quasi à l'agonie mais pas encore tout à fait, Pat Jarrick attendait que le tumulte cesse enfin à Chihuahuan pour y pénétrer tranquillement aux premières lueurs de la nuit.  Enjambant au passage un monceau de corps encore chauds de la boucherie précédente (voir ici Big City ), Pat "Red" Jarrick entra dans Chihuahuan comme dans une Maria Schneider beurrée. Red était un mercenaire sanguinaire, un outlaw, un desperado, un chasseur de primes de la pire espèce de la pire fange de la pire engeance. S'il était surnommé Red, c'était en raison d'ancètres bolchéviques, originaires de Nantersk pile entre Gdansk et Irkoutsk et pour sa propension légendaire à descendre n'importe quelle vinasse passant devant ses mains toujours gantées et sa bouche éternellement assoiffée. Mais ce qu'il descendait le mieux, c'était encore ses adversaires. Red tue raide.





Il se pointa droit devant Junior Ozzie qui sortait tout juste de la salle de classe de mademoiselle Marsh, une des 4 filles du docteur Livingstone. Dans un silence de mort, Red figea son regard dans celui de Junior Ozzie aussi sûrement que le coyote attrape le souriceau au sortir du terrier. Il en profita pour lui marcher sur les bottes par la même occasion. Des bottes en croco de chez Berluti, un cadeau de Pat Balkony qui les avait volé à Rowland Dewmas, homme de main de Mitch Errant, un vieux rival de Shark Ozzie. Red tança Junior. " Moi aussi, je suis légitime à ce poste, petit. Je suis candidat pour le fort. Haah haa haa haaa !". Junior avait beau être le fils à, il fila fissa.

... À suivre...

L'original ici : link


commentaires

Haut de page