Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous les chemins mènent à Toulouse.

par PA Gillet 1 Octobre 2012, 08:54 L'actu qui tue

 

... Imagine un instant que vous soyez galeriste. Ce sont des choses qui peuvent arriver dans la vie. Un de vos collectionneurs (averti) vous commande pour l'anniversaire de sa chère et tendre une œuvre d'une magnifique artiste (disons qu'elle s'appelle Phedia Mazuc) de votre galerie (disons qu'elle s'appelle SHAG). Détail qui a son importance, ce collectionneur habite Toulouse.

 

NCD-1.jpg

 

Ni une ni deux, vous évaluez les différentes possibilités pour que cette œuvre (sublime) de format très honorable (80x80 cm sur 10 cm de profondeur) arrive en temps et en heure dans la ville Rose. Vous appelez vos convoyeurs habituels qui cette fois-ci ne répondent pas à vos attentes. Alors vous tentez les moyens traditionnels et vous appelez un spécialiste, un professionnel de la profession (disons DHL). Là, vous vous dites que des pros comme ça, ça connaît son métier et que direct, l'œuvre arrivera à Toulouse en 24 heures comme ils le précisent. Vous faites confiance. Vous y allez. Et là, grâce au suivi du colis sur internet, vous regardez comment ce paquet va être acheminé. Logiquement, vous vous dites que Paris-Toulouse, c'est pas bien compliqué, ça fait dans les 700 bornes et que, parti du XXe arrondissement à Paris vers 15h, votre paquet va transiter soit par la gare la plus proche avec des trains vers le sud, soit par avion.


 

Image-7.png

 

Effectivement, votre paquet est en transit vers Orly. Donc, tout va bien. Quand, au bout de 24 heures, votre collectionneur vous rappelle pour vous dire qu'il n'a toujours rien reçu, là, vous commencez un peu à douter. Alors vous retournez sur la page du suivi DHL. Et soudain, vous découvrez que d'Orly, votre colis est allé à Bruxelles. Ah. Tiens. Etrange tout de même.


 

Image-4.png

 

 

Le vendredi étant passé, dès la première heure du samedi matin, soit vers 11h on n'est pas des brutes non plus, vous téléphonez à DHL. Et évidemment, le week-end, vous avez droit à la boite vocale, fort sympathique au demeurant mais un peu énervante quand vous flippez votre race quand à la localisation du colis sus-cité. Donc, direction internet. Et là, coup de théâtre, vous vous apercevez que votre paquet à destination de Toulouse qui a transité par Orly puis Bruxelles est désormais... à Leipzig. Très logique. 


 

Image-5.png

 

 

Le dimanche, votre paquet se balade à Leipizig (ah son Mont Monarchenhügel, son église Saint-Thomas, sa vieille Bourse, sa population interlope, son Lokomotiv Leipzig), il fait un peu de tourisme en allant de l'aroport au centre de tri puis à l'agence puis de nouveau à l'aéroport où il s'envole enfin en direction de Toulouse.


 

Image-6.png

 

Et c'est dans l'après-midi, tranquille benèze et malheureusement bien bugné (chier, bordel) que l'objet tant convoîté arriva enfin à son point de destination à Toulouse après avoir effectué un joli trajet de pas loin de 3000 km pour y parvenir. Une logique imparable qu'il faudra quand même qu'on m'explique un jour. La mondialisation sans doute. 

commentaires

Suzanne 03/10/2012 22:51


Ah ! Ah !  Apporté par DHL ?

PA Gillet 08/10/2012 22:50



Hmmm



Dom 03/10/2012 21:33


Pas de danger, j'ai pu m'acheter super pas cher un pacemaker chinois. Depuis je peux tranquillement m'énerver à tous propos, c'est super

PA Gillet 08/10/2012 22:52



:)))



Suzanne 03/10/2012 19:38


Dom il faut vous calmer. Vous frôlez l'infarctus.

Dom 03/10/2012 10:00


Ce n'est malheureusement qu'une goutte d'eau à côté des milliers de tonnes d'aliments (et de fleurs) qui sont transportés sur des centaines de kms chaque jour par camions/avions pour
rien car ils pourraient être en grande partie relocalisés si les consommateurs le réclamaient et réfléchissaient avant d'acheter.... lire cette page par exemple : http://www.actions-developpement-durable.fr/des-fraises-en-hiver/ . Et je ne parle pas de la montagne de conteneurs
maritimes chinois qui arrivent chaque jour en Europe avec des marchandises bas de gamme produites par des salariés exploités.

PA Gillet 08/10/2012 22:53



Non, n'en parlons pas.



sand breton 02/10/2012 14:59


DHL ça craint la semaine dernière ils sont venus prendre 2 colis, au final pour eux sur la facture il y en avait 3,et une grosse erreur de poid et de largeur a leur avantage évidement pour les
usa, sauf que à la douane ils ont repesé le colis et là ils sont grillés... 

PA Gillet 08/10/2012 22:54



Ils sont insupportables.



Bustin 01/10/2012 23:01


Déjà écrire "1 Pièces" avec un "s", c'est louche.

PA Gillet 08/10/2012 22:54



Oh, ça va.



Haut de page