Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #433

 

... Oui, bien sûr, le Bordel est de retour. Le Bordel ne meurt jamais. Oui, évidemment, c'est parfois par intermittence mais s'il arrive au Bordel de disparaitre, ce n'est pas tout à fait de son fait. Une telle sélection d'images, d'idées ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval (j'ai regardé, au cas où) ni d'un âne (j'ai essayé itou). Un bon Bordel, c'est une conjonction de choses, de la chance, du temps, de l'inspiration ou pas des gens de l'internet mondial et de mes esclaves Tamouls au fond de la cave. Il faut tout ça pour un bon Bordel du vendredi mais vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bons ou de mauvais bordels. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres. Des gens qui m'ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent les bons bordels... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût du bordel bien fait, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ça n'est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j'ai pu : et je dis merci au bordel, je lui dis merci, je chante le bordel, je danse le bordel... je ne suis qu'amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd'hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c'est ce goût du bordel, ce goût donc qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi qui mène à ce Bordel n°433 qui vous souhaite la bienvenue. Et joyeusement en plus et en direct de Montreal dans le quartier de Saint-Laurent avec la splendide Pearl House imaginée par MXMA Architecture and Design pour Min et Wuong, couple Sud-Coréen et leurs deux enfants. À voir plus en avant eud' par ici : Pearl House.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Bon, d'accord, si vous êtes un peu frileux comme moi, l'option Grèce fait partie des éventualités tout à fait envisageables et ça tombe bien car toute l'équipe technique Tamoul au fond de la cave vous a trouvé un AirBnB à la fois ombragé et ensoleillé construit à même la montagne de Serifos dans les Cyclades. Alors on n'est pas bien là ? σας καλωσορίζω, είναι χαρά μου (Plus par ici nCaved House Serifos)

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Parce qu'ici au Bordel, c'est un peu la classe internationale tous les vendredis et qu'il reste de la route à faire, je vous invite amicalement à rentrer toutes et tous (poussez pas) dans cette Ford Thunderbird III de 1961 et de toute beauté tant que vous ne vous souciez pas de sa consommation de 25 à 30 litres au cent du fait de son célèbre FE 390, sympathique petit V8 de 6,4 Litres développant 300 à 340 chevaux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Il fallait bien ça pour profiter au maximum de la magnifique série photographique The Swiss Pass (voir au complet ici The Swiss Pass seriesde Tom Hegen qui n'a rien voir avec Nina ou avec Jeckel et c'est une nouvelle assez rassurante qu'il fallait partager avec vous, ce qui est donc fait.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Mais où allons-nous dans ce Bordel ? Vite, suivons notre instinct et empruntons ce magnifique escalier pour voir de quoi il en retourne en haut de ces marches de bois rare et super exotique et super onéreux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Magies des internets, après avoir évité les navires de guerre en feu surgissant de l'épaule d'Orion et vu les rayons C briller dans l'obscurité près de la Porte de Tannhäuser, tous ces moments ne se perdront pas dans le temps comme les larmes dans la pluie car il est temps de prendre cet autre escalier qui nous mènera un peu là où il nous mènera. Là. Enfin, plus bas. Bon, bougez-vous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433

C'est toute la force du Bordel, passer d'un univers, blink, à l'autre en un clin d'œil et, blink, nous voilà désormais à Los Angeles en virée en mode cruising à la cool, détendu du pommeau de vitesse automatique à trois rapports et vous me direz, trois rapports, c'est déjà ça, ce à quoi je ne m'opposerai pas car un, c'est pas faux et deux, on n'a pas que ça à foutre non plus.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

De L.A à Ace Frehley, il n'y a que quelques accords saturés de talent sur une Gibson Les Paul et ce serait dommage de ne pas en profiter, comme de cet Howling Wolf pour une fois silencieux et toute l'équipe de Madness en pleine Silly walk à Edimbourg, je me souviens c'était le 13 novembre 1979, on mangeait du haggis et soudain, ils ont chargé, les Bobbies à tartans.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Woah, y'avait pas que de la tourbe dans ce whisky. Où en étions-nous ? Ah oui, au Bordel où l'on peut trouver des soucoupes stagnantes et attirantes, du Toblérooooooooooooooooone et du Mœbius bien Batty aussi pour la bonne bouche, en sus du chocolat.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Oui, tout est possible au Bordel, comme de retrouver Chevy Chase et Juliette Lewis en pull de Nawal, un soldat russe sur la Place Rouge en 1940 coiffé d'un casque français, l'Adrian M15, rehaussé de l'étoile soviétique et blam, badaboum, un Bebel en pleine trempette et blam, tralala, on est repartis pour un tour avec James Coburn, James Gardner, Steve McQueen et John Sturges.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Yes it is time to shake your booty et Diana pas encore Dirty est là pour imprimer le rythme vaudou qui s'insinue lentement dans tes hanches qui remuent, ondulent en une danse lascive et entêtante qui brûle ton pelv... mais je m'égare et à mon âge, ce serait bête de gâcher une érection pour rien.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Il semblerait que de nombreuse donzelles piaffent d'impatience depuis le dernier Bordel en date et ça peut se comprendre, c'est légitime, tenaillées qu'elles sont par leur envie de s'exprimer et puis Ava a envie de porter un toast alors allons-y.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Jane Russel et Carré Otis se sont également invitées et comme il restait de la place sur les banquettes du Bordel, c'eut été dommage de s'en priver.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Pareil pour Magali Amadei, découverte à l'occasion du visionnaire de la série Journal intime d'un homme marié (2001-2002) de Mike Tinder, sorte de Sex and the City masculin qui n'eut pas le succès de la version féminine. Mais bon, rhââââ, tout de même, Magali.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Maintenant que l'ambiance et les esprits se sont un peu réchauff... non mais oh, on se tient s'il vous plaît. Vite, un seau d'eau pour ces deux là. Please behave.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Et puis si ça ne vous plaît pas, vous connaissez la sentence habituelle mais voyez ça avec Denise qui est actuellement occupée aux cabinets à cause du chili d'hier midi.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Vite, un peu d'art avec John Zoller, Black Sun Vibration, de 2021, Milk Jug, de Vincent van Gogh en 1862, Robert Mapplethorpe, Lisa Marie, en 1987, et un beau gâteau de Wayne Thiebaud, Cheese Slices, en 1986 pour finir sur une sympathique petite note sucrée.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Et il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui n'attendaient plus que vous pour se disséminer partout dans le monde aussi sûrement qu'un bon virus mais ce sont des choses qui n'arrivent que dans les films de science-fiction, arrêtons là les élucubrations.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433
C'est vendredi, c'est le Bordel #433

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que si vous avez apprécié ce Bordel, ce serait fort charitable de votre part de le faire apprécier par vos amis en le partageant avec eux sur Facebook, Twitter ou autre par tous les moyens à votre disposition. Vous pouvez également vous abonner à ce blog pour que dalle en rescrollant touuuut en haut de ce Bordel ou suivre Après La Pub sur Facebook eud' par ici Après La Pub sur Facebook. Sur ce, c'est pas tout mais vous avez votre long week-end chez vous à préparer et avec le couvre-feu qui s'approche, on va pas vous retarder plus longtemps. Alors bon vendredi, bon week-end et à la prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #433
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Merci. Prends effectivement du temps pour toi.
Répondre
J
Pffff!
Encore un bordel!!
Du vendredi!!!
J'l'ai même pas lu!!!!
Enfin pas tout
J'ai pas pu dépasser la fin
Et si on crois que je vais commenter
Répondre
J
Pffff!
Encore un bordel!!
Du vendredi!!!
J'l'ai même pas lu!!!!
Enfin pas tout
J'ai pas pu dépasser la fin
Et si on crois que je vais commenter
Répondre
L
OUF !!! enfin de retour ! faut
penser mieux que ça à nous, on est en manque....
Répondre
P
C'est bien de penser à vous mais parfois, je dois aussi penser à moi si ça ne vous embête pas.
J
Je ne regarde pas tout tout de suite .
J'en garde pour demain.
Quel plaisir !
Répondre
F
Penser aux lecteurs du Bordel c'est également penser à vous..... Sans le Bordel vous vous embêteriez à mort. le hasard me poussa ici. Je pris du plaisir à tout lire. Félicitations et merci aussi.