Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

... Que voulez-vous, c'est impossible de changer des grille-pains vieux de trente ans sans couper l'électricité. On a bien tenté avec l'équipe technique montée du fond de la cave mais au bout de trois techniciens occis, on s'est dit qu'on allait faire autrement. Il a donc fallu couper le jus et qui dit pas de jus, dit pas de Wifi et qui dit pas de Wifi dit que c'est pas facile de publier un bordel juste en pédalant pour activer la dynamo quand on n'a pas Pogaçar sous la main et que, de fait, c'est la raison pour laquelle votre Bordel du Vendredi est tant à la bourre. D'où ce démarrage en fanfare (pouet pouet) car je vous emmène tout de suite, maintenant, à la sublime mosquée de Sancaklar, sise à Buyuk Cekmece, qui, comme tout le monde le sait est un faubourg d'Istanbul alors que Mégara, c'est plutôt Carthage et les jardins d'Amilcar. Prends ça, Eric Zemmour.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Commes ces vaines polémiques ridicules nous salissent tous, je vous invite à profiter de ces salles de bains concept par Paul Rudolph, conçues au mitan des années 70 où on voit que Paul avait compris que les salles de bains de madame, c'est pas comme les salles de bains de monsieur. Prends ça le mégenré.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Puisque je vous tiens, je me permets de vous proposer ces installations faciles à mettre chez toi de l'artiste Lee Seung Koo intitulées "Compromise Between Me and Me (2017)" et je vous laisse vous démerder avec ça. Entre vous et vous.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Comme il semblerait que certains ou certaines aient besoin de se délester de quelques péchés hebdomadaires, c'est votre droit si ça vous fait du bien, j'ajoute ce sublime confessionnal de Ricardo de Robina, conçu en 1964 pour la paroisse de Santiago Tlatelolco pour qu'ensuite vous puissiez vous reposer sur ce canapé italian et vénétien de la maison Grotto du XIXe siècle avec assise en triple coque et motifs de dauphins et d'hippocampes, et cette citrouille pour Halloween à venir comme ça, vous êtes tranquilles, vous êtes confort, vous êtes bien.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Passons voir Jeff Koons et sa femme la Cicciolina capturés quelque part en Italie par Helmut Newton en 1991, rejoignons Tatjana Patitz en terrasse grâce à Patrick Demarchelier en 1992 et quant à Naomi, elle tente de nous vendre de grosses lettres en fourrure but I'D RATHER GO NAKED THAN WEAR FUR alors non merci Naomi, ça va aller comme ça.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Qui avons-nous eud' par ici ? Mais le magnifique Taj Mahal, non, pas le monument vous voyez bien, le papa de Nora Jones, en train de jouer de la guitare à la cool dans la rue à Berkeley en 1974 (photo de Baron Wolman), Thelonious Monk à la Minton’s Playhouse de New York en 1947 (photo de William P. Gottlieb) et une pub pour une petite marque d'amplis qui commence à faire du bruit. Qu'est-ce que vous dites ? J'entends rien.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Alors là normalement dans le Bordel, je voulais enchainer avec le film intégral Mad Monster Party sur lequel je suis tombé à la télé il y a quelques mois mais il semble que ce chef-d'œuvre ne soit pas disponible sur internet hormis cette bande-annonce alléchante mais si toutefois vous tombez dessus, arrêtez-vous, regardez, écouter car c'est un pur bonheur de cinéma qui file la banane.

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Sale Henri. Oui, je fais gaffe, des fois que Zemmour devienne Président de la République. Francisons, francisons !

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Allez, on reprend la route mais en bonne condition : avec le plein, la stéréo, le sound-system qui va bien et comme ça, on pourra aller loin dans ce Bordel. Très loin (écho, écho, écho).

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Sur ce, c'est pas tout mais je vous rajoute un homme sortant d'un toasteur car je vous rappelle qu'ici c'est mon blog et que je fais ce que je veux et aussi une jolie poupe et une jolie proue. Ça, c'est fait.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Et comme ici aussi, à ce niveau de l'article c'est encore et toujours mon blog, je rajoute une publicité surannée pour un petit succès, un exclusif de Mœbius alors qu'il travaillait à Los Angeles (d'où le clin d'œil avec Dark Vador et ses deux gardes dans un coin du dessin), un caniche sorti par un caniche car c'est aussi un peu ça le Bordel du Vendredi et deux représentations en céramique d'une exceptionnelle beauté d'Horus datant de quelques 2400 ans, soit pas mal beaucoup avant John Cleese.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Petit bonbon supplémentaire, cette série magnifique publiée en 1951 par Peter Martin, dans le magazine Figure #1. Cette lumière, ces compositions, ce grain... on en mangerait, nonobstant l'évidente qualité plastique de la demoiselle.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec HnnFrrgRrrrrrr, mon canari d'attaque très méchant. Et vicieux avec ça.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Oui, quoi mademoiselle, il semblerait que quoi ? Ah.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Mais c'est vrai. Un Bordel ne saurait être un vrai bordel sans donzelles et quand on a la chance qu'Appolonia passe par là, on ferme la bouche (au risque de baver), on se tait, on profite et on apprécie.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Et pour la parité, bon allez, une image prise à Fort Dix en 1940 par Kurt Rowe pour sa série "Historical Voyeur". 

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Vite, passons à de l'art avec Andy Warhol trois fois avec Kiku de 1983 donc Andy Warhol-Andy Warhol-Andy Warhol comme disait Bowie tout court et Kiku Kiku Kiku tout le monde comme dit toujours Evelyne (une copine, pas d'Andy, pas de David, de moi).

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Et encore un peu d'art avec cette superbe Pastèque de 1939 et de Wassily Kandinsky comme la lithographie qui suit, une Nature morte pleine de vie de Giorgio Morandi en 1959 et un Crouching Nude in Shoes and Black Stockings, Back View, d'Egon Schiele, histoire de bien se terminer en toute beauté.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Et il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs car on est déjà bien à la bourre alors autant ne pas tortiller du croupion quand il faut filer droit. Sauf si vous êtes influenceuse Instagram.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que vous pouvez toujours faire grossir l'armée du Bordel du Vendredi en partageant ce Bordel et en invitant vos amis sur ce blog. Vous pouvez aussi vous abonner dans la case Newsletter touuuut en haut à droite ou suivre ce blog chez Mark Zuckerberg, coucou Mark ici Après La Pub sur FB. Sur ce, c'est pas tout mais y'a de la feuille à balayer, du marron à ramasser alors je ne vous garde pas plus que ça et donc, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Late Bordel #455
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci pour ce bouquet d'images, d'idées et de beauté....
Répondre
P
Plaisir partagé...
L
j'adore le bordel.. et j'adiore aussi quand il se termine par 'à la semaine prochaine'
juste que ca va etre loooong :-)
Répondre
P
Ça dépend pour qui :) Parfois, c'est court une semaine pour trouver matière au Bordel...