Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Kream de la Kream

Si vous aimez le lourd, le rugueux, le sale en musique, si vous savez qu'écouter un MP3, c'est un peu comme regarder Apocalypse Now avec une conjonctivite et les yeux plissés, si le Blues avec un grand B vous sied et que Jul ne représente pour vous qu'un souvenir de parfum des années 80, je ne saurai trop, juste ce qu'il faut, vous recommander le dernier opus des Black Keys, Delta Kream qui va vous enlever un peu de cérumen tout en vous massant délicieusement l'encéphale du dedans. Avec hand finish en plus.

La Kream de la Kream

De la première à la dernière note, le Delta Kream des Black Keys est un régal de production à l'ancienne et un retour aux sources du Blues puisqu'il s'agit d'un album de reprises. Tiens, commençons par un Crawling Kingsnake de feu John Lee Hooker et d'excellente facture.

Poursuivons avec un Stay all night bien lancinant qu'on dirait presque du Hendrix de fin de carrière qui jamme avec Sweet Smoke. Hello my friend, it's so good to see you again.

Les Black Keys reprennent du John Lee Hooker, du R.L Burnside, du Joseph Lee Williams et du David Kimbrow Jr avec une belle unité de saleté, d'humidité qui donne envie de se poser le cul sur une banquette en skaï avec Daisy Duke au bras et un bon Bourbon à la main pendant qu'ils font leur show sur une scène un peu miteuse mais on s'en fout, on est bien, hein Daisy ? Oui, on est bien.

La Kream de la Kream

S'il y a un jour une nouvelle version du génial film The Hot Spot de Dennis Hopper avec rhâââ Jennifer Connelly, Don Johnson et Virginia Madsen, cet album pourrait en être la B.O. La précédente contenait du John Lee Hooker, du Taj Mahal et du Miles Davies pour vous donner le niveau.

La Kream de la Kream

Et puis ils ont même une chanson au nom de ma fille alors je ne pouvais que craquer, forcément.

Si vous êtes comme ça et que vous achetez encore de temps en temps des galettes que vous mettez sur une platine ou dans une chaine stéréo ou si vous croyez au Père Noël, faites en sorte de vous faire offrir ces soixante minutes de bonheur auditif. La Kream de la Kream.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article