Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Silence, on ferme

 

... Si le silence est généralement d'or, celui de Comès était fait du plus bel ébène et d'un ivoire rare. Didier Comès, de son vrai nom belgo-germano-français Dieter Herman, est parti hier sur la pointe des pieds, sans un bruit, comme à son habitude. Quand j'étais petit, ma maman recevait l'excellent magazine "À Suivre". Dès que j'y ai découvert le trait si particulier de Comès en 1979, j'ai adoré. Elevé à Hugo Pratt, ayant suivi Corto Maltese partout à travers le monde de Bahia jusqu'à la mer Salée, ça ne pouvait que me plaire. Mais là où l'expression de Pratt était ultra-moderne dans le trait mais classique dans sa mise en forme, Comès lui faisait sauter les pages. Il inventait une nouvelle forme de récit, plus libre, plus contemplative, plus axée sur le lecteur à qui il laissait une part d'imagination dans chacun de ses dessins. Une de mes premières émotions intense de bande dessinée. Merci maman. Et surtout, merci Comès.

 

9782203332096.jpg

 

comc3a8s.jpg

 

COMES-01-Silence_.jpg

 

Comes_15102006.jpg

 

Comes-04-BELETTE.jpg

 

Comes-05-SILENCE_.jpg

 

Comes-03-BELETTE.jpg

 

Comes-02-DIXdeDER1.jpg

 

Si vous n'avez lu ni Silence, ni La Belette ni les autres bande dessinées de Comès, ruez-vous. Ca vaut le coup.


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

UN GRAND GRAND MERCI PA
Répondre
P


MAIS DE RIEN (pourquoi on crie comme ça ?).



R

Une pure merveille !


COMES a bercé mon adolescence, une plume magnifique...


Salut l'artiste. 


 
Répondre
P


... (silence)



P

Super blog ! Depuis 1 mois que je le reçois, c'est un festival de réminiscences, résonances, concordances sans aucune discordance...


Quelle Chance, ça mérite une danse !!!


Merci !


PL


 
Répondre
P


Merci PL, ravi que ça vous plaise.