Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #202

par PA Gillet 24 Avril 2014, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... Mais tout à fait, il est indéniable que malgré les rues désertes, l'apathie généralisée et la morosité ambiante, nous sommes bien vendredi puisque pas plus tard que juste avant minuit, nous étions jeudi et qu'en sus, à la lecture des informations en provenance un peu eud' partout, c'est toujours pas mal le bordel autour de nous, dans nos villes, nos campagnes et celles de nos voisins car il n'y a pas de raisons que ça ne touche pas tout le monde. Alors d'une, comme on est vendredi, autant que vous soyez ici dans la maison, que dis-je, le temple du Bordel pour vraiment bien en profiter comme il faut. Et de deux, y'a pas de deux. Mais à l'inverse du bordel mondial, celui ici sera, espérons-le, agréable à supporter grace à l'aide de mes petits enfants de chœur dans la cave. Oui, je les ai kidnappés dans l'église pas loin. Je suis sûr qu'ils doivent être scouts en plus. Quoi qu'il en soit, un Mars et deux-trois boniments sur le Tout-Puissant et ils bossent comme des forcenés. Grâce à quoi, je peux aujourd'hui vous présenter un bordel digne de ce nom avec des images vues pendant la semaine, remisées par devers moi, triées par mes petits scouts à la croix de bois et reversées ici dans un ordre aléatoire mais pas complètement pour constituer le bordel que vous ne tarderez pas à lire quand j'aurai terminé cette introduction longue comme une visite chez le proctologue. Mais afin d'être en pleine forme dans ce bordel, merci de bien vouloir vous abreuver de ce petit café. C'est pour vous et c'est pour moi. Non, n'insistez pas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Cette semaine, Maryse est là pour vous faire une démonstration de l'exceptionnel outil qu'est cette boite à conditionnements divers en mode R2D2 et ce, dès maintenant. Ah non, c'est pas Maryse. Ca y'est, les scouts commencent déjà à déconner. Toujours prêts ceux-là.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Il fallait y penser, quelqu'un l'a fait. Bon, depuis, il se cache quelque part loin, très loin un peu honteux mais oui, la tente à masturbation est désormais disponible à la vente. Quelque part dans le grand internet. Mais poursuivons avec cette touffe à roulettes et ce miroir de poche finement dentélé. Non, pas dents de lait, dentélé. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Enchainons avec cet astucieux système à protection de tongs qui pourrait vous servir quand l'été sera venu et ces très jolies tasses d'inspiration vaguement végétales mais vachement craquantes et puis je vous rappelle que je fais ce que je veux car ici c'est mon blog.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Tel un Uri Geller de l'internet moderne, je vais tenter devant vous (oui vous aussi là-bas) d'ouvrir cette lampe pour votre plus grand plaisir et par la seule force de ma pensée. C'est un pouvoir qu'est pas donné à tout le monde vu que c'est rien qu'à moi. Hnnnnnnng. Et voilà (cymbales, roulement de tambours, aplaudissement de la foule énamourée). De rien.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Sur ce, je me permets (et mes scouts sont assez pour) de vous proposer la reine Elisabeth de ses 1 ans à ses maintenant, soit aux alentours de 88 ans si mes sources sont exactes. J'ai un petit scout qui connaît Stéphane Bern de près, je me renseigne. Oui, c'est bien ça. Happy birthday Queenie.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Quand à Will Mackford et son robot chéri baptisé du doux sobriquet de Rose-Marie, je vous laisse seul(e) juge, comme Roy Bean à l'ouest du Pécos, rivière dont le débit est est mesuré depuis 1939 près de Girvin, dans l'État du Texas. La rivière y draine une surface de 96 532 km² et son débit moyen y est seulement de 1,86 m³/s, ce qui est tout de même peu. Ce très faible débit pour une rivière de cette importance est dû (principalement, hein) au climat semi-aride des zones drainées et c'est important de le rappeler. Les précipitations annuelles y sont comprises entre 250 et 350 mm mais pas plus, sauf exception, et se concentrent sur les mois d'été, saison durant laquelle l'évaporation est la plus forte. Forcément.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Bon, le Pecos, c'est déjà chaud mais avec cette série "Wild at Heart" de Peter Lindberg pour Vogue en 91, ça va monter d'un cran. Du style, de la classe et de la bombasse au mètre carré, je ne vous raconte même pas, vu que c'est juste ci-dessous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Aaargh, Linda, Helena, Naomi, Helena (again). Groaar. Pour le moins.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Et groaaar aussi avec Re-Naomi, Karen, Claudia et re-re-Helena mais elle a le droit (dérogation spéciale signée de ma blanche main et les scouts ont acquiescé aussi d'une main).

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Enfin voilà mais c'est pas tout mais passons à cette Jeep avec autant de souffle que de style et cette groaaar, ahuuuha aussi un peu tout de même, hein, bon.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Je vous rajoute une lapine de Pâques et, truc important quand même, le langage des jambes cause que ça cause aussi des jambes, même si je me demande d'un coup d'où. Mais passons.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Il est temps de passer à quelques donzelles sélectionnées avec soin. Car si on me salope ma sélection de donzelles de la semaine, après, je suis tout chafouin jusqu'à la suivante et au niveau de la cave, ça pleut des volées de martinet. Et même si certains scouts semblent apprécier, dans la majorité, ils préfèrent pas trop.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Mais, pardon, pardon, pardon, merci, pardon, oups pardon, poursuivons vers les gifs de la semaine avec ce bébé écureuil quand même trop craquant. Je sais, c'est mal. Ah, il a roté. C'est mieux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Au niveau des damoiseaux, je ne vous ai pas mis des perdreaux de la semaine mais c'est du lourd mesdames (et messieurs) : Porfirio Rubirosa himself, Steve McQueen quasi à poil sur une moto Husqvarna et Robert Redford himself (pas celui de Tucson, Arizona au 160 Camington Road qui est plombier-chauffagiste, non, l'autre, l'acteur qui enquête sur la mort de George Abitbol).

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Et puis y'a eux aussi alors ce serait dommage de gâcher comme disait Guy Roux qui disait aussi "Une frappe cadrée est toujours dangereuse" et je vous prie de méditer un instant cet adage judicieux d'un gars de la terre qui s'y connaît. Et pour Jimi Hendrix et Mick Taylor, c'est exclusivement pour moi, ça me fait plaisir. Mais si ça vous fait plaisir aussi, pas de soucis.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Vite, passons à de l'art dans ce bordel avec John Constable et les abords de Brighton, Erich Heckel avec "Fränzi Liegend" de 1910 et Lygia Clark et son "Planes in Modulated Surface 4" de 1957.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Passons à Rogelio Polesello (peintre argentin né en 1939) avec son "Trama" hypnotique et op'artique de 1977 et les superbes sculptures-découpages-montages-installations en papier de Maud Ventours qui font actuellement le tour du monde de l'internet tellement c'est de toute beauté.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Et pour la bonne bouche, un petit Vassily Kandinsky : "Moonrise" de 1903. Rhaaa. Oui, comme le dieu du soleil.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Il est l'heure de libérer les Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui sont chaud bouillant et f''setd poout ça que j'ia mis desc gandts et que j'écris si makl. Essayez de raprrt fec r'e yats, c'est pas ffaicle.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202
C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Et c'est tout pour aujourd'hui dans ce bordel #202 sans ketchup (voir la semaine dernière). Mais si d'aventure, vous avez envie de remercier l'auteur de ce bordel et les petits scouts malmenés dans la cave, n'hésitez pas à vous fendre d'un like, d'un tweet avec le hashtag #BordelDuVendredi ou d'un partage sur Linkedin, Google+ ou Pinterest pour faire découvrir ce bordel à des amis. Ou des amies. Ou juste des connaissances que vous ne connaissez pas bien mais que vous appréciez. Ou de parfait(e)s inconnu(e)s. Et ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel, sauf si vous êtes totalement contradictoire et là, faites commes vous voulez. Ou pas. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine. Peut-être.

C'est vendredi, c'est le Bordel #202

Si vous avez loupé les 201 bordels précédents, c'est par ici que ça se passe Le Bordel du Vendredi. Et si vous n'êtes pas abonné à ce blog (vous pouvez le faire tout là haut), vous avez peut-être manqué les articles de la semaine avec la véritable histoire vraie du ketchup la semaine dernière dans c-est-vendredi-c-st-pas-le-bordel-mais-c-est-ketchup et les tapisseries pleines de messages de Michelle Hamer dans le bien nommé hamer et les 1 an du mariage homo dans liberte-lgbt-fraternite et une très jolie surprise dans boobstagram et sinon, non, rien.

commentaires

royal 25/04/2014 15:11

bonjour : votre blog n'est guère ségoléno-compatible : abondance de nichons, apologie du tabac et surtout pas d'huissier.
bref, je ne vous félicite pas.

PA Gillet 25/04/2014 15:43

C'est la Bordélitude, impossible d'y remédier.

jules 25/04/2014 10:43

Ahhh Mick Taylor! Ce toucher de guitare. Les R.S. s'arrêtent après le départ de Brian Jones et la mort de Mick Taylor (Ca ne diminue pas ton mérite Keith).
En revanche je l'avoue ici (Si!) ((Impératrice)) Jimi c'est comme Proust j'ai beau essayer régulièrement... (Sauf all along the watchtower évidement)

jules 25/04/2014 11:55

Moi même je ne me sens pas très bien

PA Gillet 25/04/2014 10:57

Euh, Mick Taylor n'est pas mort. Brian Jones, par contre...

Zousch 25/04/2014 00:19

Y a un lézard dès le titre chapeau, P.A. Mais bon, le 'dredi c'es suwement pe'mis... :)

Zousch 25/04/2014 12:57

Ah ça y est, Ils (les scouts) ont fait leur P.A

PA Gillet 25/04/2014 11:05

Saloperies de scouts de merde...

Bazirus 25/04/2014 00:44

Il a ache_é un nouveau clavier ce ma_in, mais il n'y a pas la _ouche avec la le__re _ !! ;))

Haut de page