Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

 

... Tel une ghonorrée mal soignée, il revient. Une fois de plus, il est de retour le Bordel du Vendredi. Oui, bon, la référence n'est pas très positive mais que voulez-vous, on est au Bordel et c'est pas le genre de lieu pour attraper un ongle incarné. Quoique. Sait-on jamais. Nous sommes donc vendredi et le Bordel est bien là, fidèle à ses habitudes et je ne parle pas forcément de Laurent Wauquier en costard-cravate impeccable dans les ruines de Mossoul, de l'extrême-droite au pouvoir en Italie, de l'éruption du volcan El Fuego au Guatemala ou de Djokovic éliminé à Roland. Oui, le Bordel est mondial worldwide international et chacun peut apercevoir le Bordel autour de lui en se penchant par la fenêtre mais pas trop car è pericoloso sporgersi, merci de ne pas l'oublier. Mais ne traînons pas car on a de la route dans ce Bordel et ça ne va pas faire un pli que vous allez aimer ces origamis réalisés par les élèves de Robby Kraft le bien nommé, prof à la Parsons School of Design et à la School for Poetic Computation. Pour en savoir plus, c'est sur Colossus eud' par ici : Les origamis c'est par ici

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Mais tout de suite, passons à cette sublime chapelle qui ferait presque devenir croyant (mais après rapide réflexion... non), réalisée par le cabinet d'architectes Steyn Studios dans la municipalité locale de Witzenberg en Afrique du Sud, à cent et quelques bornes du Cap, dans cette région qu'on appelle "Little Switzerland" et avec l'écho ça donne "Little Switzerland... and...and" ou quelque chose d'approximatif...tif... tif.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Poursuivons si vous le voulez bien vers ces gifs à la gloire de l'American Way of Life des 50's et de lieux désormais décatis. C'est bien de pouvoir utiliser "décati" parfois. On n'a pas toujours la chance de pouvoir utiliser "décati".

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Si vous avez un petit coup de mou, c'est maintenant que vous pouvez vous poser sur cette chaise à grandes oreilles car après, on enchaine cause que y'a encore de la route pour atteindre la fin de ce bordel que vous partagerez allègrement avec vos amis si ça vous dit. Et comme vous m'êtes sympathiques et qu'ici, c'est un peu mon blog et que j'y fais ce que je veux, je vous rajoute une Korg Kronos avec Kronomètre au centième de seconde près et orgue Hammond intégré des fois que vous ayez envie de reprendre un ou deux titres des Doors entre deux rendez-vous. Ça peut arriver et comme d'habitude, le Bordel y a pensé avant tout le monde (salve d'applaudissements de la foule en délire). Ah, oui, en supplément, un superbe vase naturaliste d'Emile Decoeur (1876–1953). C'est pour moi (pas l'équipe technique, juste moi), ça me fait plaisir.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Levons les yeux haut vers le ciel pour apprécier ces quelques photos rarissimes de Robert Wadlow, 2m72, l'homme le plus grand que la Terre eut porté selon les informations que nous avons en temps T à l'heure de là, maintenant.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Quelques images de films d'horreur et d'épouvante des studios Universal au sommet de leur gloire ? Consider it done (celui ou celle qui retrouve les titres de tous les films gagne la considération éternelle de toute l'équipe technique et un œuf mayo de ma part).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Il fait beau et c'est le grand retour des coccinelles mais je ne sais pas si c'est à cause du glyphosate mais cette année, elles ont des drôles de tête. Quelle bête, ah, bon dieu.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Ah, excusez-nous deux secondes mais la voisine a quelque chose à nous communiquer. Oui, voisine ? Mais absolument tout à fait et c'était important de le préciser, merci bien beaucoup.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Bon, c'est pas tout mais où on va, là, dans ce bordel ? Bon, tentons par là mais le ciel devient menaçant.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Tiens, essayons par ici, ça a l'air plutôt engageant. Allez, on monte, hop, hop, hop, au pas de course.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Ah, par là, c'est pas mal avec quelques damoiseaux pour ces dames et messieurs, dont un magnifique spécimen de Rock Hudson en 1956 par Sid Avery qui n'est autre que le fils de Sid Vicious et Tex Avery mais chut, c'est un secret, ne l'ébruitez pas hors du Bordel.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Quant aux demoiselles de la semaine, permettez-moi de vous proposer une blonde inconnue à regard velouté, une Carré Otis de qualité et une Adriana Lima qui passait par là alors voyez, on n'allait pas minauder.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Et puis un petit hommage à la carrière aussi remplie que son décolleté d'Adrienne Barbeau, ex-femme de John Carpenter et actrice dans un paquet de films dont The Fog, New York 1997, L'Equipée du Cannonball, La créature du Marais, The Thing et Creepshow. Toute une époque. Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec elle plus bas.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Vite, passons à de l'art avec une "Étude de six oreillers" par Albrecht Durer en 1493, un petit Alex Couwenberg de la famille de Trabzenstein-Liftendorff et quelques exemples de l'étonnant travail de David Rice qui n'est pas cantonnais ni gluant et qui vit à Portland, Oregon et merci de respecter son choix, c'est le sien à lui et pour en voir, c'est eud' par ici car Portland, hein, c'est pas la porte à côté : You want some rice ?

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Et il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui ont plein de choses à vous dire et comme on n'est pas trop pour la censure au Bordel (sauf pour les indécentes revendications syndicales de toute l'équipe technique au fond de la cave), ouvrons grand les vannes et attention, ça va éclabousser.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375
C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que ce serait sympa de partager ce Bordel du Vendredi jusque dans les contrées les plus reculées de la planète grâce aux boutons Facebook et Twitter situés ci-dessous. Vous pouvez également vous abonner à ce blog pour la modique somme de rien du tout ou rejoindre la communauté des gens qui kiffent ce blog à donf' sur Facebook ici Après La Pub sur Facebook et sur ce, c'est pas tout mais bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #375

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jules 08/06/2018 14:18

Le Bordel c'est comme une femme (sic) : Faut lui dire de temps en temps qu'on l'aime

Cela marche d'ailleurs aussi avec un homme (J'veux pas d'emmerdes)