Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #441

... Queua ? Encore ? One again a fly ? Bon, d'accord. Mes espions disposés un peu partout dans le monde mais surtout dans la cave moisie ci-bas me confirment une information de la plus haute importance : c'est vendredi. Une fois de plus. C'est dingue ces petites bêtes, ça se multiplie comme un gremlin sous un système d'arrosage, tshikich-tshikich-tshikich, automatique. Donc, nous, vous, moi, sommes vendredi et il est d'usage ici qu'en ce jour, ce soit un chouya le bordel. Alors allons-y, mais où, mais par ici pour découvrir cet appartement graphique de chez graphique réalisé par La Macchina Studio. Posez rien, malheureux, malheureuse, vous allez foutre toute l'harmonie Feng Shui en l'air.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Afin de renchérir dans cet esprit coloré, artistique et anguleux, je vous propose ces quelques croquis et preuves d'impression par Piet Mondrian himself, réalisés un jour de 1921 mais Piet ne se rappelle plus trop quand. C'est le problème, quand Rik n'est pas là, Piet n'est pas grand-chose.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Survolons une infime parcelle du talent de l'immense graphiste, designer et illustrateur allemand Hermann Eidenbenz avec ce sublime logo AGI de 1964, bien qu'Herman ait débuté sa carrière longtemps avant comme le démontre ce travail typographique sur les chiffres de 1930, Zahlen, Klasse, cet alphabet, Schriftklasse, de 1935, de toute beauté et furieusement proche d'une typo utilisée par un certain George Lucas quelques années plus tard comme son acolyte de 1931 qu'est pô mal aussi.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Avec les beaux jours, ça commence à sérieusement sentir la merguez et la chipolata alors si vous avez quelques dollars à dépenser, offrez-vous ce splendide barbecue-grill de toute beauté au design sobre et au prix moins sobre de 16000 dollars disponible ici sur Vilicci Grill. Mais à ce prix, on vous offre la salière et la poivrière et vous avez aussi une belle molette. C'est important d'avoir une molette sur qui on peut compter dans la vie. L'amie molette.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Continuons avec ce vieux briscard de Briscoe Park qui a une prédilection pour les clairs obscurs mâtinés de couleurs vives et c'est quelque chose qu'on ne peut lui reprocher quand on va faire un tour sur son beau travail disponible sur Instagram ici Briscoe Park (rien à voir avec Linkin).

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Embrayons avec ces quelques images surannées mais de qualité d'August Sander avec ces deux travailleurs d'un cirque entre 1926 et 1932, Doris Day que sera sera mais pas encore et Duke Ellington et sa troupe improvisant une petite partie de baseball devant leur hôtel réservé aux Negroes pendant sa tournée en Floride en avril 1955 (image de Charlotte Brooks car Charlotte, elle au contraire d'August était scrupuleuse sur les dates, les jours, les mois, les années. Bien joué Charlotte).

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Allez, une-deux, on se sculpte un corps de rêve sans tour de magie avec Elizabeth Montgomery, on parle à ses plantes vertes préférées comme Frida et Marie-Jacqueline, son bonsaï géant de compagnie et après tous ces efforts, hein, un peu d'hygiène alors hop, un bon bain. Merci de noter l'ovale parfait du miroir à droite toute, merci bien.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Au nord, certes c'était les corons mais c'est aussi un peu plus à gauche les cités ouvrières de l'Angleterre des années 70 et 80 que Nick Hedges a parfaitement relaté pendant des années et je vous recommande vivement d'aller faire un tour sur son site sis ici Nick Hedges Photography pour du reportage de qualité en gris et gris.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et là, comme Big Bill Broonzy a envie de s'exprimer je luis laisse la parole, Go Big Bill : "Blues is a natural fact… is something that a fellow lives. If you don’t live it, you don’t have it. Young people have forgotten to cry the Blues. Now they talk and get lawyers and things”, merci Big Bill et passons du coq à l'âne ou plus exactement au cygne croqué un beau jour de 1930 au bois de Boulogne par Henri Matisse avant de saluer Steve McQueen et Jayne Mansfield si capitonnée dans sa robe que Stevie en a oublié d'enlever l'étiquette de sa chemise. Sacré Stevie.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et là, comme c'est un petit peu mon blog ici et que j'y fais ce que je veux, j'ai envie de rajouter une petite capsule exotique des années 80 avec Margrit Ramme par Peter Beard.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et comme je suis tombé, oui je chus, sur Lana Turner en Samara, Grande prêtresse païenne d'Astarté dans Le fils prodigue de Richard Thorpe en 1955 et ça aurait été dommage de me garder tout ça pour moi (oui, Donald, les costumes sont d'Hershell McCoy et oui, Roger, les décors sont d'Henry Grace et d'Edwin B.Willis qui n'a rien à voir avec Bruce mais on se rencarde quand même au cas où des fois que).

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Ah, un petit jeune veut nous gratifier de quelques notes de sa toute dernière composition et ici, au Bordel, on ne censure pas l'expression juvénile, elle est libre, comme Max que certains ont même vu voler (doucement sur la binouze, les gars).

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Winston et son ami Thompson. Faizez gaffe à Thomspon aussi, il est fourbe.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Oh là, ça mollit. Allez, petite séance de cardio pour tout le monde et on y retourne. Pump it up, pump it up, pump it up. Voilà, c'est mieux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Où va-t-on donc ? Allez, tentons vers cette œuvre tout en drapés voluptueux de Cecilia Ömalm Krajcikova, Malmaison-Boudoir, vers ce détail de la façade du Centre national de recherche et d'enseignement agricole de l'Université autonome de Chapingo à Mexico en 1967, réalisation, vous l'aurez reconnu de l'architecte Augusto H.Alvarez et Henrique Carral Icaza (y mi casa es tu casa) et un détail du sanatorium de Paimio en Finlande, réalisé de 1929 à 1933 sur des plans d'Alvar Aalto (image par Fabrice Fouillet).

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Une Lauren Hutton dans un ensemble Emanuel Ungaro dans Vogue Italia en 1968 par Irving Penn ? Consider it done. Isabelle Adjani en 1974 dans Ondine de Jean Giraudoux ? Fallait juste demander. Tatjana ahuuuuha Patitz à Hawaii en 1987 par Herb Ritts ? Vœu exaucé. Linda Carter juste avant la finale de Miss Monde en 1972 ? C'est parti mon kiki, c'est cadeau mon coco.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et là, comme ça, vous vous dites que vous aimeriez bien voir un portrait de Lucien Guitry par Henri de Toulouse-Lautrec et ici au Bordel, c'est possible (comme à la Finnish national gallery). Suite à cette première expérience concluante, vous souhaitez absolument voir un fleur de lotus de 1935 et ça tombe bien car cette splendide image de Teiko Shiotani n'attend que vous. Oui, c'est aussi ça le Bordel du vendredi.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Mais qu'est-ce que.... aaaaaah, bonjour Rita. Oui, Rita ? Ah bien sur, Rita, comme tu veux Rita, tu peux évidemment venir au Bordel avec des copines.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Parce qu'il est essentiel de rappeler à ce point précis du Bordel que les amies de Rita sont aussi les amies du Bordel et que, subséquemment Sofia, Jayne et les autres sont toujours les bienvenues en ces pages. Gaps... mesdblames (pardon, je bave).

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Mais oui Rita, tu peux aussi appeler ta copine Alejandra Guilmant, même si elle aurait pu faire un petit brin de toilette comme Sofia et Rita mais bon, pour cette fois, on veut bien faire une exception, ça va.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Bon, pour une fois, je vais faire un effort pour la gent féminine de mon lectorat avec du poil, du biscotto tendu et des plaques de chocolat car c'est pas encore l'été alors, c'est bon, on peut y aller. Et puis ça me fait plaisir de partager avec vous ces quelques photos de mon album personnel bien que j'ai pris un peu cet hiver, il faut bien le souligner.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et puis si ça ne vous plaît toujours pas, ben dis donc, vous avez un sacré toupet tel le Général de Gaulle et son très joli bouc roux mais voyez ça avec mon Bobtail, Ray Sugar.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Vite, passons à de l'art avec Antony Donaldson, Ce soir en Tunisie… 15th May 1953, qui, comme son nom l'indique est un tableau de 2007, une suspension sobre et inspirée d'Ellsworth Kelly, une Composition sérigraphique d'une date que Maurizio Nannucci a bêtement oublié de noter et une Forme Bleue de 1936 de Sophie Taeuber-Arp qui est un peu plus professionnelle que Maurizio, tout de même, franchement, Maurizio.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Avec cette esquisse, nous pouvons avoir la conviction qu'Egon Schiele avait bien La main verte en 1910, que Claude Monet devait être en goguette sur La route rouge près de Menton, Cap Martin, en 1884 alors qu'en une autre époque, Vicente Rojo avec Señal antigua en forma de letra en 1969 (visible au Musée Universitaire d'Art Contemporain  de Mexico) et Victor Vasarely avec Orion-or, 1962-64 développaient des expressions connexes mais singulières chacun à leur manière.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui font rien que piailler derrière alors je vais vite ouvrir la cage aux Messages pour les laisser s'envoler (c'est beau).

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441
C'est vendredi, c'est le Bordel #441

Et c'est tout pour aujourd'hui sauf si vous voulez partager ce Bordel avec un ou une amie et c'est tout à votre honneur et c'est mon petit plaisir à moi de voir que le Bordel va un peu partout autour de vous. Vous pouvez aussi vous abonner à ce blog en cherchant la case Newsletter touuuuut en haut de ce Bordel, le suivre sur Facebook eud' par ici Après La Pub et le Bordel du vendredi sur Facebook ou soutenir d'une petite obole la cagnotte du Bordel encore disponible pendant 7 jours eud' là la cagnotte du Bordel. Sur ce, on a pleins de trucs à faire à dix kilomètres du Bordel, alors bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #441
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

boalbus 10/04/2021 10:51

i don't know if books turn me on, but this gif pic of rita...!!!

PA Gillet 15/04/2021 18:00

Both do (for me).

boalbus 10/04/2021 10:49

hello tutti ! le miroir n'est pas ovale mais elliptique, mais merci de nous l'avoir fait remarquer ! ;-)

PA Gillet 15/04/2021 18:00

Un miroir ? Où ça ?