Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • C'est jeudi, c'est poésie

    11 février 2021 ( #Poésie et Cie )

    Hélas ! Monsieur, ôtez-vous tôt ! - Enda, je vous chatouillerai ! - Madame ici viendra tantôt ; - Par ma foi, je vous piquerai. Ecoutez là, quelqu'un j'entends... Monsieur, vous perdez votre temps. Ôtez la main de cet endroit, Après, vous n'y avez rien...

  • C'est jeudi, c'est Poésie

    04 février 2021 ( #Poésie et Cie )

    Pour le doux ébat que je puisse choisir, Souvent, après dîner, craignant qu'il ne m'ennuie, Je prends le manche en main, je le tâte et manie, Tant qu'il soit en état de me donner plaisir. Sur mon lit, je me jette, et, sans m'en dessaisir, Je l'étreins...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    09 juillet 2020 ( #Poésie et Cie )

    Attention, chaud devant. Prudes et bigots interdits au-delà de cette limite (Guillaume Apollinaire a des trucs cochons à vous dire). Tes mains introduiront mon beau membre asinin Dans le sacré bordel ouvert entre tes cuisses Et je veux l'avouer, en dépit...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    14 mai 2020 ( #Poésie et Cie )

    Pour le doux ébat que je puisse choisir, Souvent, après dîner, craignant qu'il ne m'ennuie, je prends le manche en main, je le tâte et manie, Tant qu'il soit en état de me donner plaisir. Sur mon lit, je me jète, et, sans m'en déssaisir, Je l'étreins...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    16 avril 2020 ( #Poésie et Cie )

    Rebelle et soumise Paupières baissées Quitte ta chemise Belle fiancée L'amour est cerise Et le temps pressé C'est partie remise Pour aller danser Autant qu'il nous semble Raisonnable et fou Nous irons ensemble Au-delà de tout Prête-moi ta bouche Pour...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    09 avril 2020 ( #Poésie et Cie )

    Je n’ai point assez du Baiser Dont se contente tout le monde Et la source où je veux puiser Est plus cachée et plus profonde ! De votre bouche elle est la sœur ! En pied d’une blanche colline J’y parviendrai, dans l’épaisseur D’un buisson frisé qui s’incline....

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    02 avril 2020 ( #Poésie et Cie )

    Je veux dédier ce poème A toutes les femmes qu'on aime Pendant quelques instants secrets A celles qu'on connaît à peine Qu'un destin différent entraîne Et qu'on ne retrouve jamais À celle qu'on voit apparaître Une seconde à sa fenêtre Et qui, preste,...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    26 mars 2020 ( #Poésie et Cie )

    Tu m’as parlé de vice en ta lettre d’hier Le vice n’entre pas dans les amours sublimes Il n’est pas plus qu’un grain de sable dans la mer Un seul grain descendant dans les glauques abîmes Nous pouvons faire agir l’imagination Faire danser nos sens sur...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    06 février 2020 ( #Poésie et Cie )

    Louis Quinze aimait peu les parfums. Je l’imite Et je leur acquiesce en la juste limite. Ni flacons, s’il vous plaît, ni sachets en amour ! Mais, ô qu’un air naïf et piquant flotte autour D’un corps, pourvu que l’art de m’exciter s’y trouve ; Et mon désir...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    16 janvier 2020 ( #Poésie et Cie )

    Dans le lit plein ton corps se simplifie Sexe liquide univers de liqueur Liant des flots qui sont autant de corps Entiers complets de la nuque aux talons Grappe sans peau grappe-mère en travail Grappe servile et luisante de sang Entre les seins les cuisses...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    28 novembre 2019 ( #Poésie et Cie )

    Elle tourne, elle est nue, elle est grave; ses flancs Ondulent d’ombre bleue et de sueur farouche. Dans les cheveux mouillés s’ouvre rouge la bouche Et le regard se meurt entre les cils tremblants. Ses doigts caressent vers des lèvres ignorées La peau...

  • C'est jeudi, c'est Poésie

    14 novembre 2019 ( #Poésie et Cie )

    Attention, chaud, chaud, chaud devant. À partager avec des maniques. Croise tes cuisses sur ma tête De façon à ce que ma langue, Taisant toute sotte harangue, Ne puisse plus que faire fête À ton con ainsi qu’à ton cu Dont je suis l’à-jamais vaincu Comme...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    07 novembre 2019 ( #Poésie et Cie )

    Je me demande franchement pourquoi mes amours ont été à ce point erratiques pour ne pas dire chaotiques une machine à sous bousillée le baiser mouillé d'une grosse barmaid - pourquoi ce que je mangeais des yeux et dévorais avec une telle avidité s'avérait...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    17 octobre 2019 ( #Poésie et Cie )

    Avez-vous vu, dans Barcelone, Une Andalouse au sein bruni ? Pâle comme un beau soir d’automne ! C’est ma maîtresse, ma lionne ! La marquesa d’Amaëgui ! J’ai fait bien des chansons pour elle, Je me suis battu bien souvent. Bien souvent j’ai fait sentinelle,...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    10 octobre 2019 ( #Poésie et Cie )

    Chute des reins, chute du rêve enfantin d’être sage, Fesses, trône adoré de l’impudeur, Fesses, dont la blancheur divinise encor la rondeur, Triomphe de la chair mieux que celui par le visage ! Seins, double mont d’azur et de lait aux deux cîmes brunes,...

  • C'est Jeudi, c'est Poésie

    26 septembre 2019 ( #Poésie et Cie )

    Belle, pareil à l'eau qui sur la pierre fraîche de la source ouvre son grand éclair d'écume, est ton sourire, belle. Belle, aux fines mains, aux pieds déliés comme un petit cheval d'argent, fleurs du monde, marchant, je te vois, moi, belle. Belle, avec...

  • C'est jeudi, c'est Poésie

    12 septembre 2019 ( #Poésie et Cie )

    Sur l’île de toi, je trace ma route au sextant dès le soleil levant. Au loin, ces fières montagnes mériteraient bien une étude approfondie, géographie de l’envie géologie de matières primaires à ramener d’urgence pour constituer un trésor encore mésestimé...

  • C'est vendredi, c'est poésie

    28 juin 2019 ( #Poésie et Cie )

    Pas de bordel aujourd'hui pour des raisons de connexion approximative ne permettant pas ma recherche habituelle d'images diverses et variées. Mais ne nous laissons pas aller et puis c'est bon de changer. Ce vendredi sera donc consacré à la poésie et vous...

  • C'est jeudi, c'est Poésie

    06 juin 2019 ( #Poésie et Cie )

    Tu ne m'as pas fait souffrir mais attendre. En ces heures broussailleuses, remplies de serpents, lorsque mon cœur sombrait et que je me noyais, tu t'avançais, tu venais nue, toute griffée, tu arrivais en sang jusqu'à mon lit, novia mia, et nous marchions...

  • Parc des Princes 2050

    03 juin 2019 ( #PSG )

    Jour de match. Toujours la même joie. Quand on est supporteur, c'est pour la vie. Je me souviens encore de mes premiers matchs au Parc avec mon père. Fendre la foule vers la porte d'entrée, passer les portillons, gravir les escaliers quatre à quatre en...

  • Meunier Tudor.

    19 mai 2019 ( #PSG )

    Cher Thom, Au moment où tu viens (probablement) de jouer ton dernier match au Parc des Princes, sache que les vrais supporters parisiens (ceux qui ont de la culture et une histoire débutant bien avant 2010) sont tristes de te savoir sur le départ. Tu...

  • C'est Jeudi c'est Poésie

    04 avril 2019 ( #Poésie et Cie )

    Te voilà retombé amoureux. Cette fois c'est la fille d'un général sud-américain . Tu veux être écartelé à nouveau sur cette roue. Tu veux t'entendre dire des choses horribles et les reconnaître pour vraies. Tu veux que l'on commette sur ta personne des...

  • C'est jeudi, c'est poésie

    21 mars 2019 ( #Poésie et Cie )

    Brune encore non eue, Je te veux presque nue Sur un canapé noir Dans un jaune boudoir, Comme en mil huit cent trente. Presque nue et non nue A travers une nue De dentelles montrant Ta chair où va courant Ma bouche délirante. Je te veux trop rieuse Et...

  • C'est jeudi, c'est poésie

    07 mars 2019 ( #Poésie et Cie )

    Je me suis assis dans le lit au milieu de la nuit et t'écoute ronfler je t'ai rencontrée à la gare routière et maintenant je m'émerveille devant ton dos d'un blanc maladif et couvert de taches de rousseur de l'enfance tandis que la lampe dépouille l'insoluble...

  • C'est jeudi, c'est poésie

    21 décembre 2017 ( #Poésie et Cie )

    J'ai faim de tes cheveux, de ta voix, de ta bouche, sans manger je vais par les rues, et je me tais, sans le soutien du pain, et dès l'aube hors de moi je cherche dans le jour la bruit d'eau de tes pas. Je suis affamé de ton rire de cascade, et de tes...